Actualités

Douane : des nouvelles techniques de fouille introduites

National Coast Guard Un des bateaux de la NCG qui viennent souvent en aide à la douane.

Une intelligence maritime avancée et de nouvelles techniques de fouille seront bientôt appliquées lors d’opérations de douaniers et de la NCG en haute mer. Ce mécanisme de renseignements et de fouilles fait suite aux nouvelles ruses de contrebandiers pour dissimuler des produits prohibés.

Outre les techniques américaines, les méthodes de fouilles de la douane française seront employées par les douaniers mauriciens. Une trentaine de douaniers, affectés à la Customs Anti-Narcotics Squad (Cans) et ceux de la Port Surveillance and Enforcement Unit (PSEU) et de la National Coast Guard (NCG) ont été formés en la matière lors d’une session de travail d’une semaine par des experts français. La formation était axée sur les nouvelles techniques de fouilles, des cours avancées en matière de renseignements maritimes, le décryptage des bases de données des bateaux cargos, la surveillance des mouvements des navires en temps réel, le déplacement des conteneurs et même des particularités des marins à bord.

« Les produits prohibés, comme la drogue, sont souvent dissimulés entre les conteneurs se trouvant sur le pont, dans la cale, dans la salle des moteurs ou encore dans les moteurs. Conformément aux protocoles, nous débutons par la fouille de toutes les cabines, les chambres de pilotage, le pont, la cuisine, le ‘store’, la salle des machines et ensuite la cale. Les opérations, qui comprennent le concours de 15 à 20 douaniers, se déroulent entre 4 et 5 heures », précisent un douanier. La fouille des conteneurs se fait uniquement en la présence des propriétaires des marchandises.

Sollicité, le directeur des douanes, Vivekanand Ramburrun, déclare que « les nouvelles techniques de fouilles, mais surtout de renseignements, donneront l’occasion aux douaniers de la CANS et de la PSEU d’atteindre l’excellence lors d’opérations en mer. » « La contrebande maritime prend une véritable ampleur dans le monde. Les techniques évoluent au fil du temps et les contrebandiers dissimulent des produits prohibés n’importe où sur un navire. Bien souvent, ces produits échappent à la vigilance des douaniers ou encore de la police, lors des fouilles », déclare Vivekanand Ramburrun. L’inspecteur Shiva Coothen, du ‘Police Press Office’, salue les nouvelles techniques acquises par les officiers de la National Coast Guard (NCG). « La police est ouverte à toute formation additionnelle. Cet apprentissage est d’ailleurs un plus pour les officiers », dit-il.

Jouer Mega Millions