Actualités

Dossier dépossession des terres : le Premier ministre confronté à quatre possibilités

Pravind Jugnauth Le Premier ministre entouré de quelques ministres.

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a tenu un point de presse, au bâtiment du Trésor, vendredi soir. Il a annoncé que le comité ministériel qui se penche sur les recommandations du rapport Justice et Vérité soumettra son rapport bientôt et que des consultations seront ensuite enclenchées.

Pravind Jugnauth est confronté à quatre possibilités en ce qui concerne la façn de régler la question de dépossession des terres. C’est ce qu’il a laissé entendre lors du point de presse, vendredi. « Il faudra choisir entre la création d’une Land Court, d'un Land Tribunal, une Land division, ou encore un autre mécanisme. Le comité ministériel qui travaille sur les recommandations de la Commission Justice et Vérité soumettra ses recommandations bientôt. Des consultations suivront. Nous n’envisageons pas de bâcler le travail. Faudra-t-il amender les lois actuelles ? Introduire des nouvelles lois ? Tout dépendra des recommandations de ce comité. Toutefois, les choses ne vont pas traîner. Nous allons faire de sorte à soumettre des recommandations sérieuses et détaillées », a précisé le Premier ministre.

Le chef du gouvernement a ajouté qu’il n’y a pas de ‘time frame’ concernant la création d’une instance judiciaire qui se penchera sur la dépossession des terres. Il a ajouté que le gouvernement et Jack Bizlall, du comité de soutien à Clency Harmon, sont tombés d’accord sur le fait qu’une ligne de communication soit maintenue entre ce comité et l’Hôtel du gouvernement.

Uhuru Kenyatta

Pravind Jugnauth s’est dit  honoré  de la visite du président du Kenya, Uhuru Kenyatta. Il a indiqué que « beaucoup de dossiers ont été évoqués et il s’est dit ravi  de la relation qui a été établie. Pas de doutes que cela facilitera les échanges entre nos deux pays. » La visite du  président du Kenya a été une grande satisfaction et un immense succès à plusieurs niveaux : politique, il y a eu des questions d’intérêt national et économique abordées.

« Pas de doute que la collaboration entre Maurice et le Kenya se développera davantage », a  ajouté Pravind Jugnauth.

1er mai

Le Premier ministre a laissé entendre que la majorité gouvernementale s’attend à réunir « une foule monstre » pour son meeting du 1er Mai  à Vacoas. « En tant que Premier ministre, je réalise qu’au fil du temps nous avons un bilan. Il est tout à fait légitime que les élections générales viennent plus tôt que prévues. Mais il faut attendre encore un peu », dit-il.

Drains à Fond-du-Sac

Commentant la situation dans la région de Fond-du-Sac pendant les récentes averses, Pravind Jugnauth n’a pas manqué d’égratigner l’ex-ministre des Infrastructures publiques, Anil Baichoo. « Zame monn trouv enn menter koumsa. Anil Baichoo arret fer sinema. Nous détenons une lettre émise sous l’ancien gouvernement indiquant qu’il ne fallait pas aller de l’avant avec ce projet », fait-il ressortir en guise de réplique aux récentes déclarations d’Anil Baichoo concernant la construction de drains dans la région de Fond-du-Sac.

Désiré L’enclume

Le Premier ministre a également rendu hommage à l’ancien gardien de but de la sélection nationale de football, Désiré L’enclume, décédé jeudi. « Désiré L’enclume était une légende du football mauricien. Nous avons perdu un grand sportif à quelques semaines des Jeux des Iles », a-t-il avancé.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !