Live News

Dossier Chagos à La Haye : l'Inde défend Maurice 

Contrairement aux Etats-Unis, l’Inde a apporté son soutien à Maurice sur le dossier Chagos devant la Cour Internationale de Justice (CIJ) ce mercredi 5 septembre. 

La Grande-Péninsule, par la voix de son ambassadeur aux Pays-Bas, Venu Rajamony, a été catégorique lors des auditions orales. La souveraineté de l’archipel des Chagos a été et continue à appartenir à Maurice, souligne le représentant indien. 

Venu Rajamony soutient que la décolonisation de Maurice demeure bel et bien incomplète.  Il avance que cette décolonisation ne sera pas complète tant que l’archipel des Chagos continuera à être placé sous la tutelle coloniale. 

Le représentant indien a invité la CIJ à s’appesantir sur certaines questions : à qui appartient la souveraineté des Chagos ? Est-ce que l’existence éventuelle d’un transfert formel et définitif vers le Royaume-Uni aurait été acceptée par Maurice ? Si la décolonisation du territoire mauricien a été et continue à être une obligation du Royaume-Uni, l’Inde s’interroge sur le processus de décolonisation de Maurice, si elle a été complétée.

L’analyse de ces facteurs requiert, selon l’Inde, une étude des aspects juridiques et historiques qui sont associés à la colonisation de Maurice et à sa décolonisation et au statut des Chagos. Venu Rajamony a ajouté, toutefois, que l’analyse des faits historiques et l’examen des faits juridiques confirment que la souveraineté de l’archipel a été et continue à appartenir à Maurice.