Live News

Dossier Chagos à La Haye : la Cour ne doit pas rendre un avis consultatif, selon Israël 

Ce mercredi 5 septembre a marqué le troisième jour d’audition dans le cadre de l'avis consultatif demandé par l’Assemblée générale des Nations unies sur les implications légales de l’excision des Chagos du territoire mauricien en 1965. 

Israël s’est rangé du côté du Royaume-Uni en affirmant que la Cour internationale de Justice (CIJ) ne doit pas rendre un avis consultatif sur les Chagos. Selon le représentant d'Israël, le Dr. Roy Schöndorf, Deputy Attorney General (International Law), la CIJ doit veiller à maintenir son intégrité en tant qu’instance judicaire. 

Le Dr. Roy Schöndorf a ajouté que la Cour doit «décliner de rendre un avis consultatif» car il s'agit d'un différend bilatéral entre Maurice et le Royaume-Uni, qui est au cœur de ce litige. Il soutient également que la CIJ ne dispose pas assez d’éléments pour tirer une conclusion sur ce dossier.

Ce jeudi 6 septembre sera le dernier jour d’audition devant la CIJ. Les représentants de la Serbie, Thaïlande, du Vanuatu, de la Zambie et de l’Union Africaine interviendront. 

Le Premier Ministre, Pravind Jugnauth, qui était en mission en France et en Chine, sera présent à La Haye lors de ce dernier jour d'audition.