Live News

Dortoirs décrétés zones rouges : La GWF demande aux autorités de revenir sur cette décision

La General Workers' Federation (GWF) se dit horrifiée, après la décision du gouvernement de décréter plusieurs dortoirs hébergeant des travailleurs étrangers « zones rouges ». 

La GWF représente notamment des employés de l’usine Princes Tuna à Riche-Terre. 

Dans une déclaration à RadioPlus ce lundi après-midi, 14 juin, Ashok Subron, porte-parole de la GWF demande au Premier ministre et au gouvernement de revenir sur cette décision.

Selon lui, il ne faut pas mêler des travailleurs potentiellement porteurs du virus à ceux qui ne le sont pas. « Les dortoirs ne doivent pas servir de centres de quarantaine ou d’isolement. Tous les travailleurs étrangers, nécessitant d’être mis en isolement doivent être transférés aux ‘quarantine centres’ comme tous les Mauriciens » dit Ashok Subron.

Au ministère de la Santé, l’on explique que Princes Tuna détient huit dortoirs. 
Cinq ont été décrétés zones rouges et trois autres ont été complètement vidés, les employés ayant été placés en quarantaine dans des hôtels car justement il y avait un risque sanitaire. 
Le ministère précise que la sécurité des employés est au centre de ses préoccupations.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !