People

Doorgesh Mungur: capteur d’émotions

À 30 ans, il est l’un des photographes professionnels que l’on ne présente plus. Doorgesh Mungur vient d’être certifié par le Wedding & Portrait Photographers International, dont l’accréditation est reconnue à travers le monde. Rencontre avec ce jeune passionné. Il est là. Dans le décor des mariages mauriciens. Et il attend toujours le bon moment pour faire la photo parfaite. Doorgesh Mungur s’est fait un nom dans le monde glamour des mariages. Après 9 ans de métier, il s’est tourné vers le Wedding & Portrait Photographers International (WPPI) pour affiner ses talents. En trois mois, il a pu ainsi faire ses preuves et réussir plusieurs épreuves au programme. [[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"18315","attributes":{"class":"media-image aligncenter size-full wp-image-31206","typeof":"foaf:Image","style":"","width":"1280","height":"720","alt":"Doorgesh Mungur"}}]] « La communauté des photographes ne cesse de s’agrandir. On devient très nombreux dans le domaine et pour se démarquer, il faut constamment se remettre en question et surtout se surpasser », explique Doorgesh Mungur pour qui la photographie était un passe-temps, avant de devenir une réelle passion. « Mon père est photographe, j’ai donc grandi avec des caméras, mais ce n’est qu’à l’université que j’ai commencé à y prendre goût. »

Photos créatives

Doorgesh Mungur commence alors à faire des photos créatives avec son premier appareil de photo offert par son père. Par la suite, il économise pour s’acheter une caméra professionnelle. « Tout est parti de là. Pour couvrir les dépenses de cet appareil, mon père m’a encouragé à faire des photos de mariage car les photos créatives se vendent très peu. Mais je devais apporter ma touche personnelle et c’est ainsi que j’ai découvert les Fine Art Wedding Photography. » Depuis, chaque mariage auquel  il assiste est un spectacle haut en couleur qu’il capte. [[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"18316","attributes":{"class":"media-image aligncenter size-full wp-image-31207","typeof":"foaf:Image","style":"","width":"1280","height":"720","alt":"Doorgesh Mungur"}}]] Le photographe prend du galon, mais garde les pieds sur terre. « La sensibilité du photographe reste le maître-mot. On est là et on attend le meilleur moment. Car la photographie de mariage est plus compliquée, on doit s’adapter à l’environnement dans lequel on évolue. C’est complètement différent des autres photos shooting, où tout est calculé. De plus, le mariage est un moment très émotif. Le défi du photographe est de transmettre ces émotions à travers ses clichés », fait comprendre Doorgesh Mungur. Le photographe est ainsi au premier rang dans les mariages et bientôt sera appelé à être devant l’objectif de la caméra. En effet, le jeune homme compte se marier l’année prochaine. Le défi sera toutefois de trouver un photographe.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Food Donation