Live News

Données biométriques : «Le gouvernement dispose de six mois pour soumettre un rapport au Comité des Droits Humains des Nations unies», dit Me Mooneeapillay

« Le gouvernement mauricien dispose de six mois pour soumettre un rapport au Comité des Droits Humains des Nations Unies ». C’est ce qu’a affirmé Me Erickson Mooneeapillay, l’avocat du Dr Rajah Madhewoo. Celui-ci a obtenu gain de cause auprès de cette instance des Nations unies dans sa contestation des données biométriques.  

Dans son jugement, le Comité des droits humains précise que le stockage et la rétention d’empreintes digitales sur la carte d’identité biométrique constitue un viol du droit à la vie privée.  

Face à la presse ce vendredi 23 juillet, Me Erickson Mooneeapillay indique que « l’ampleur de cette décision est considérable car c’est une première au monde ».  

S’exprimant pour la première fois après ce jugement, le Dr Rajah Madhewoo, affirme que « l’État doit lui rembourser la somme de Rs 1,4 million » qu’il a dépensée pour porter cette affaire devant le Comité des Droits Humains des Nations Unies

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !