Xplik ou K

Dona, 25 ans : elle souhaite un stage dans une école maternelle

Dona Dona cherche un stage dans une école maternelle.

Priscilla, une habitante de Baie-du-Tombeau, a franchi les portes de la rédaction, timide et hésitante pour évoquer les malheurs de sa fille Dona, 25 ans, depuis cinq ans.

Dona a dû mettre un terme à sa scolarité en ‘Lower VI’, parce qu’elle était hospitalisée pendant les trois jours d’examen. « Bien qu’elle ait présenté ses certificats médicaux, le collège lui a demandé de redoubler et cette décision l’a découragé à poursuivre ses études », explique Priscilla, sa mère.

C’est alors que Dona décide d’entreprendre des cours de ‘Front Office’, offerts par le Human Resources Developement Council, à l’école hôtelière Sir Gaëtan Duval, pendant six mois, pour être réceptionniste. Sauf que Dona n’a pas pu recevoir son certificat, ayant eu de contretemps.

La jeune fille a alors décidé de changer de filière. « Elle s’est inscrite à une formation pour l’apprentissage des jeunes enfants en maternelle. Et l’institution lui demandait d’effectuer un stage en parallèle dans une école maternelle. Elle avait un entretien dans une école maternelle le vendredi 25 janvier 2019, mais l’institution l’a appelée pour annuler l’entretien, disant qu’elle ne recrute plus », raconte la mère, les larmes aux yeux.

Priscilla a payé les frais de la formation de sa fille à Rs 900 mensuellement. « D’après ce que j’ai pu comprendre, toutes les institutions de formation pour la maternelle demandent à leurs étudiants de suivre un stage en parallèle et c’est obligatoire », ajoute-t-elle. Priscilla lance un appel aux personnes et aux institutions qui peuvent venir en aide à sa fille, afin de lui offrir un stage dans une école maternelle. « Pas bizin pey li nanyer, si kapav donn li zis so larzan transpor pou ed li », demande-t-elle.

Ceux qui pensent pouvoir aider Dona à obtenir un stage dans une école maternelle peuvent appeler sur le 207 0666 ou nous contacter par courriel.