Live News

[Document] CSG : les grands perdants sont les employeurs et employés du privé, clame Business Mauritius

Sensibiliser la population mauricienne dans son ensemble aux enjeux et répercussions de la  Contribution Sociale Généralisée (CSG). C’est dans cette optique que Business Mauritius a décidé de lancer une campagne d’information. Intitulée « Tansion nou pansion », celle-ci se décline en la distribution d’affiches informatives ainsi qu’une série de vidéos explicatives.

« Il est regrettable que les consultations autour de la réforme du système de pension aient été faites de manière unilatérale, sans consultation avec toutes les parties prenantes. C’est pour cette raison que nous avons décidé de mener une campagne d’information », explique Kevin Ramkaloan, CEO de Business Mauritius, par le biais d’un communiqué de presse émis ce vendredi 23 octobre.  

Dans sa forme actuelle, la CSG n’est pas viable et se présente davantage comme une injustice pour le secteur privé, ajoute-t-il. 

Selon Business Mauritius, « les grands perdants de ce nouveau système sont incontestablement les employeurs et employés du secteur privé ». « Et les décaissements de la CSG, à partir de juillet 2023, augmenteront les inégalités entre les pensionnés du privé et les fonctionnaires. Ceux ayant travaillé dans le privé ne percevront que la pension universelle et la CSG après 65 ans », souligne Business Mauritius.

Business Mauritius insiste que nous ne sommes pas tous égaux face à la pension. « Bien qu’elle fasse baisser les cotisations dans un premier temps pour ceux touchant moins de Rs 50 000, la Contribution Sociale n’est pas pour autant juste », clame la fédération. «Par exemple, un 'messenger' touchant un salaire mensuel de Rs 10 000 contribuera à hauteur de Rs 150 chaque mois, alors qu’un ministre n’y contribuera pas. Un médecin travaillant à la clinique avec un salaire mensuel de Rs 100 000, contribuera Rs 3 000, alors que son confrère, qui est à son compte, paiera uniquement Rs 150 même s’il touche dans les Rs 200 000 par mois.» 

Il faut aussi noter que la CSG verse le même montant à tous les retraités, et ce, même s’il a contribué à hauteur de Rs 3 000 ou de Rs 150 par mois au cours de sa carrière. Une fois qu’ils aient atteint 65 ans, ils toucheront tous Rs 4 500. 

Business Mauritius se dit consciente que le système de pension doit être réformé. Cependant, elle souhaite que cette réforme soit pensée et réalisée avec toutes les parties prenantes des secteurs privé et public, pour qu’elle soit plus juste et pérenne sur le long terme.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !