Actualités

Distribution de repas chauds dans deux écoles ZEP

ZEP

Environ 400 écoliers fréquentant les écoles primaires de Bois-des-Amourettes et de Pointe-aux-Piments, qui font partie de la Zone d’éducation prioritaire (ZEP), recevront chacun un repas chaud cette année. La date butoir pour la soumission des propositions dans le cadre de l’appel d’offres lancé à cet effet est ce mardi 22 janvier 2019. On assure que tout sera mis en œuvre pour respecter les délais et les mesures d’hygiène.

Menon Munien, ZEP Project Manager au ministère de l’Éducation, explique que les repas ne seront pas préparés dans les écoles. Une fois cuisinés, ils seront transportés vers les établissements concernés avant d’être distribués aux enfants. Si besoin est, les kitchenettes dont disposent les écoles seront utilisées pour réchauffer les repas.

Cette mesure fait partie du programme d’encadrement spécial auquel ont droit près de 8 000 enfants fréquentant les écoles ZEP. Quatre stratégies d’approche sont privilégiées : Fortified Learning Environment ; Continuous Professional Development Programme ; Parent Support Programme et Community School Project.

Menon Munien indique que le premier axe d’intervention consiste à transformer l’école en un lieu agréable pour l’enfant. Ce qui l’encouragera à être régulier en classe. Des projets seront identifiés, avec la collaboration de la direction, pour gérer au mieux les établissements concernés. Dans le Continuous Professional Development Programme, l’accent est mis sur la formation des instituteurs. L’objectif : les équiper pour qu’ils puissent encadrer les écoliers ayant des difficultés d’apprentissage.

Au niveau du Parent Support Programme, c’est l’engagement des parents qui est essentiel. Le programme consiste à les conseiller sur les avantages d’un bon accompagnement. Ce faisant, c’est toute la communauté de l’école qui en sort gagnante. Ce programme prévoit aussi d’aider les parents à sortir de leurs problèmes. Le Community School Project consiste à inviter la communauté autour de l’école à s’engager pour faire vivre l’établissement.

Menon Munien indique que chaque établissement scolaire est unique, avec ses propres besoins. Un des problèmes auxquels sont confrontés les responsables est le taux d’absentéisme des enfants. Des mesures sont prises en ce sens.

Le taux de réussite des écoliers est un point important.

Aux dernières épreuves du Primary School Achievement Certificate, l’école ZEP de Barkly a enregistré un taux de réussite de 78,5 %, en présentant 14 candidats. C’était le deuxième meilleur pourcentage de ces écoles derrière l’école Ste Thérèse de l’Enfant Jésus, à Rodrigues.

Le ZEP Project Manager soutient qu’il n’a pas été facile d’arriver à ce résultat. Cela a été rendu possible, dit-il, en adoptant les quatre stratégies et en les suivant au pied de la lettre.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Made for more