Faits Divers

Dispute familiale : une femme enceinte agressée et étranglée par son beau-frère pour une affaire de biens

Enceinte Le bébé de Christabelle va bien, selon le médecin. Photo d'illustration.

Elle a vécu l’horreur entre les mains de son beau-frère et sa belle-sœur mercredi. Une comptable, 24 ans et enceinte de huit mois, a été violemment agressée par son beau-frère qui a aussi essayé de l'étranglée.

L’épouse du beau-frère l'aurait ensuite projetée contre le réfrigérateur. Selon la victime, qui habite un faubourg de la capitale, une affaire de biens serait à l'origine de cette agression. Jeudi, une déposition a été consignée au poste de police de Bain-des-Dames.

Enceinte de huit mois, Christabelle (prénom fictif) ne sait plus à quel saint se vouer. La jeune femme  se trouvait à son domicile mercredi quand l’épouse de son beau-frère, que nous prénommons Shirley, 28 ans, l’a appelée.

Christabelle est sortie pour lui parler. Selon elle, Shirley s’est mise à disputer avec elle pour une question de biens (elles habitent la même maison). « Shirley dir mwa kit lakaz ale e li menass mwa. Li dir ki mo pa pou resi met mo zanfan lor la ter. Au même moment, l’époux de Shirley est venu et s’est mis à m’insulter et m’a agressée. Il m’a étranglée et Shirley m’a violemment projetée contre un réfrigérateur. Mon époux a dû intervenir pour me sauver », raconte Christabelle au Défi-Plus.

Calvaire

Après l’agression, la victime a été transportée à l’hôpital Dr A.G. Jeetoo où elle a été admise après avoir eu les premiers soins. Selon Christabelle, le médecin lui a confié que le bébé n'avait rien après des tests. Jeudi, elle a quitté l’hôpital après avoir signé la sortie contre l’avis des médecins.

La victime dit vivre un calvaire depuis août 2018. « Dans le passé, j’ai eu des problèmes avec mon époux et sa famille et je l’ai abandonné. Mais en août dernier, je suis retournée chez mon mari et depuis, ma vie est devenue un calvaire. Je vis au rez-de-chaussée de la maison et Shirley vit au premier étage. Elle veut tous les biens et elle cherche souvent des ennuis. Mercredi, lors de cette agression, j’étais tellement effrayée. J'ai cru perdre mon bébé. Heureusement, il va bien. J’ai peur du pire car Shirley m’a menacée. Je suis stressée. Elle me provoque souvent », relate Christabelle.

Selon les dires de cette dernière, ce n’est pas la première fois que son beau-frère et Shirley l’insultent.

Sollicitée pour une réaction, Shirley rejette en bloc les allégations faites contre son époux et elle. « C’est Christabelle qui m’a agressée. Je porte des traces de blessures sur mon corps. Mon époux et moi ne l’avons jamais agressée. Ce ne sont que de fausses  allégations. Je me suis également rendue à l’hôpital où j’ai eu les premiers soins. J’ai aussi alerté la police », dit Shirley.

La police de Bains-des-Dames poursuit son enquête. Shirley et son époux devront donner leurs versions des faits aux enquêteurs.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !