Faits Divers

Disparition de Ranjiv Fallee et Daniello Castor : un rapport d’Interpol fait état de coups de feu à La Réunion

Daniello Castor et Ranjiv Fallee.

La branche locale d’Interpol (CCID) est actuellement en contact avec ses collègues réunionnais pour faire la lumière sur la disparition de nos deux compatriotes Ranjiv Fallee et Daniello Castor depuis le 16 décembre dernier. 

Cette affaire a été relancée en début de semaine après l’arrestation de J.R.L et P.P, deux Mauriciens, sur le territoire réunionnais, il y a une quinzaine de jours. Les deux Mauriciens ont expliqué à la police réunionnaise être arrivés à l’île sœur par voie maritime, en compagnie de Ranjiv Fallee et Daniello Castor. Mais pour quelle raison ? à cette question, ils sont restés bouche cousue. Seule J.R.L s’est expliqué face aux enquêteurs mauriciens et réunionnais. 

À Maurice, les enquêteurs de la Major Crime Investigation Team (MCIT) ont pris le relais dans cette affaire. Travaillant en collaboration avec l’unité d’Interpol du Central Criminal Investigation Department (CCID), une correspondance a alors été envoyée à La Réunion. La réponse de la gendarmerie en a choqué plus d’un. Le rapport fait état d’une enquête sur des coups de feu contre une pizzeria dans laquelle se trouvaient les Mauriciens. Les tireurs sont parvenus à prendre la fuite, ainsi que les Mauriciens visés par ces tirs. 

Face aux enquêteurs mauriciens, J.R.L a expliqué avoir quitté clandestinement Maurice pour se rendre sur l’île sœur, car des individus leur voulaient du mal, à cause de Rs 700 000 de dettes. « Nou ti dan problem. Akoz samem nou inn al la Réunion. Kan noun ariv laba, nou ti pe diman sarite pou nou viv », a-t-il expliqué. 

Il s’est aussi exprimé sur ses liens avec les deux disparus, Fallee et Castor. J.R.L a confirmé avoir bel et bien quitté Maurice en compagnie des deux disparus, ainsi que P.P. Mais ses propos sont contradictoires. Il affirme s’être disputé par la suite avec Fallee et Castor. Puis J.R.L et P.P auraient regagné l’île sœur à la nage !

Y a-t-il eu un acte malveillant ? C’est ce que soupçonnent fortement les enquêteurs de la Major Crime Investigation Team (MCIT) depuis qu’ils ont pris en main ce dossier. Les enquêteurs soupçonnent même un trafic de stupéfiants d’être à l’origine de ce mystère. Ranjiv Fallee et Daniello Castor sont portés manquants depuis le 16 décembre dernier. Ils avaient fait croire à leurs proches qu’ils allaient pêcher sur la côte ouest et qu’ils allaient retourner après 24 heures. 

Sans nouvelles et ne les voyant pas revenir, leurs proches avaient rapporté l’affaire au poste de police de Trou-aux-Biches et à la National Coast Guard (NCG). Les autorités avaient alors déployé les grands moyens sur la côte ouest, avec la participation des avions de la NCG et l’hélicoptère de la police. Sans résultat…