Live News

Discours au jury sur le meurtre de Vanessa Lagesse : Maigrot veut interdire toute référence aux nouvelles preuves scientifiques

Bernard Maigrot lors d’une précédente comparution aux Assises.

Le bureau du Directeur des poursuites publiques a demandé à la cour d’assises à ce que le procès intenté à Bernard Maigrot soit pris sur le fond. Celui-ci a demandé, par le biais de son avocat, que la poursuite s’abstienne d’évoquer dans son discours au jury, les preuves scientifiques ayant conduit à la réouverture de l’affaire. 

Dix-neuf ans après le meurtre de la styliste Vanessa Lagesse, le procès intenté à l’homme d’affaires, Bernard Maigrot, est en passe d’être pris sur le fond en cour d’assises. L’affaire a été appelée, le mercredi 25 novembre 2020, devant le juge Benjamin Marie-Joseph.

La poursuite, représentée par Me Akhil Ramdahen, Principal State Counsel, a été appelée à faire part de la décision du bureau du Directeur des poursuites publiques (DPP). Cela après une décision prononcée le 29 octobre 2020 par le juge Benjamin Marie-Joseph dans l’affaire. Décision qui n’a pas été rendue publique afin de ne pas influencer les membres du jury qui pourront être appelés à se prononcer sur le cas.  Elle concerne le fait que Bernard Maigrot « n’a pas été confronté à ces nouvelles preuves scientifiques dans le cadre de la réouverture de l’enquête de police en 2010 dans l’affaire ». 

Mercredi 25 novembre 2020, Me Ramdahen a soutenu que ces directives sont de demander à ce que le procès soit fixé pour être entendu sur le fond. Gavin Glover, Senior Counsel, avocat de Bernard Maigrot s’est dit « extrêmement surpris » par la position de la poursuite. Surtout après « les conclusions tirées par la cour d’assises dans sa décision du 29 octobre 2020 ». L’avocat ajoute qu’il va objecter à ce que la poursuite fasse référence aux nouvelles preuves scientifiques dans son discours d’ouverture aux jurés. 

Me Ramdahen a alors demandé à ce que la question soit débattue avant même que le jury ne soit constitué pour le procès sur le fond. Cela du fait que ces nouvelles preuves scientifiques sont une « pièce maîtresse » de la poursuite dans l’affaire. Me Glover s’est dit d’accord avec la proposition. Les débats sur la motion auront donc lieu le 21 janvier 2020. 

Rappelons que la styliste Vanessa Lagesse a été retrouvée morte dans sa baignoire à son appartement à Grand-Baie le 10 mars 2001.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !