Faits Divers

Dimanche sanglant : deux jeunes agressés sous les yeux de leur mère

poste de police de Bain-des-Dames

Le dimanche 2 septembre au petit matin, Joseph J. A., 23 ans, a été poignardé par un ami à Résidence La-Cure. Pour sa part, Brando R., 29 ans, a été roué de coups par son beau-frère à Bain-des-Dames dans la soirée. Les deux agressions se sont produites sous l’œil de leur mère. L’état de santé des blessés est jugé sérieux.

Rosemay A., 45 ans, est désemparée. C’est la première fois que son fils Joseph et son ami Jason J., 19 ans, en viennent aux mains. Les deux sont voisins. « Je considère Jason comme mon propre fils », dit-elle. Ce dernier, qui habite avec ses grands-parents, aurait l’habitude de venir chez elle. Samedi, la famille s’était rendue à une fête d’anniversaire chez un proche à Flacq. « Jason est venu avec nous. Nous avons passé un bon moment », poursuit-elle.

Dimanche vers 4 heures, ils sont rentrés à leur domicile. « Ils étaient fatigués et Jason dormait dans le van. Nous sommes arrivés et mon fils lui a dit de se réveiller. C’est à ce moment qu’a éclaté une dispute », raconte Rosemay. En constatant que la situation commençait à s’envenimer, elle s’est interposée.

« Je leur ai dit de descendre du véhicule et de se calmer. » La situation est allée de mal en pis. « Jason est rentré chez lui, mais mon fils a lancé des pierres sur sa maison », ajoute-t-elle. Elle a alors rappelé son fils à l’ordre et ils sont rentrés chez eux. Mais l’affaire était loin d’être close.

Alors qu’elle était dans sa maison, Jason aurait débarqué. « Enn sel kout monn trouv li rentre, linn pik mo garson ek enn kouto », raconte-t-elle. La bagarre entre les deux jeunes hommes s’est poursuivie à l’extérieur de la maison. Joseph A. a reçu un second coup à l’abdomen. La police d’Abercrombie a été mandée. Jason J. a été arrêté et son arme saisie. Le blessé a été transporté à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo.

Le suspect a reconnu avoir agi dans un moment de colère. Il a comparu devant le tribunal de Port-Louis et répond d’une accusation provisoire de tentative de meurtre. La police a objecté à sa remise en liberté sous caution.

Joseph A. a subi une délicate intervention dimanche et il est actuellement en observation. Il se remet lentement de cette agression.

Il envoie son beau-frère aux soins intensifs

Dans la soirée, à Bain-des-Dames, c’est un autre drame qui s’est joué. Brando R., 29 ans, s’était rendu à un anniversaire. « Mon fils s’est rendu chez un voisin. Il est rentré tard et il avait l’air agité. Il avait eu une prise de bec avec un invité. Mon fils était sous l’influence de l’alcool et il allait commettre une bêtise », relate Claire, 54 ans, sa mère.

« J’ai demandé à mon gendre d’empêcher mon fils de retourner à la fête d’anniversaire », relate-t-elle. « Mon fils a mordu son beau-frère. » Les choses se sont envenimées. Les deux en sont venus aux mains. « Rouge de colère, mon gendre a agressé mon fils. Linn pousse mo garson ek finn sot lor so ledo. Linn perdi konaysanss », poursuit-elle.

Claire a alors alerté le service d’aide médical d’urgence et la police. Le blessé a été pris en charge par les secours et a été transporté à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo. Il a été admis aux soins intensifs. Lundi, le beau-frère s’est présenté au poste de police de Bain-des-Dames. Il répond provisoirement de violence domestique.