People

Diksha Ramdin : la liberté de rêver en couleurs

Diksha Ramdin Diksha Ramdin travaille dur pour réaliser son rêve.

Persévérance et chance vont de pair pour Diksha Ramdin. Elle s’est distinguée dans plusieurs concours de peinture et s’est classée cinquième dans la filière Art pour la cuvée 2016. Cette étudiante de 19 ans a vu son rêve d’aller à l’université se réaliser grâce à une bourse d’étude.

«Peindre me procure une sensation de liberté et une grande joie », dit Diksha Ramdin. Son imagination est surtout fertile, quand son art s’ouvre à la nature. Le 5 juin dernier, elle remporte le deuxième prix lors d’un concours de peinture organisé par le ministère de la Sécurité sociale pour marquer la Journée mondiale de l’environnement. Elle empoche Rs 30 000. « Cette somme me permet d’investir dans un appareil photo. Cet équipement me sera d’une aide précieuse pour mes études », dit cette étudiante en deuxième année en Advertising & Visual Communication au Mahatma Gandhi Institute et à l’Université de Maurice.

Pour elle, les artistes ont pour but de contribuer à une meilleure société. « La nature est un sujet qui me tient à cœur. Sans elle, nous n’existons pas. Mon art me permet donc de la sauvegarder pour les générations futures », dit-elle. Cette habitante de Montagne-Longue encourage également les jeunes à rêver et à croire en eux.

« Je n’ai jamais pensé qu’un jour je mettrai les pieds dans une université. C’était financièrement difficile et je n’avais pas confiance en mes capacités. Cela ne m’a pas pour autant empêchée de donner le meilleur de moi-même. Je suis classée cinquième dans la filière art au niveau national. Mon dur labeur et mes sacrifices ont porté leurs fruits », dit l’aînée d’une fratrie de deux. Son œuvre intitulée « Sculpting the soul » fait actuellement l’objet d’une exposition dans le cadre des célébrations des 50 ans d’indépendance de Maurice. « Je me suis inspirée de PEM le célèbre sculpteur installé au Caudan Waterfront. Mon travail reflète donc les différentes facettes du mauricianisme », indique notre interlocutrice.

Elle veut continuer sur cette bonne lancée et fait acte de candidature pour le SBM Scholarship Scheme. Diksha Ramdin ne tarde pas à apprendre qu’elle en est une des bénéficiaires. Elle ose rêver en couleurs ! En 2017, elle entame ses études supérieures. « Nous vivons désormais à l’ère de la technologie. Mon art me permettra de mieux faire passer des messages », dit-elle. Et d’ajouter d’emblée qu’elle peint depuis toute petite. Elle a tout simplement voulu reproduire les gestes de sa maman. Elle participe aussi à des concours tels qu’Emtel Painting Sensation et ceux organisés par le Rajiv Gandhi Science Centre (RGSC).

Diksha Ramdin terminera ses cours dans deux ans. Elle souhaite devenir chargée de cours. « Je rêve d’être une artiste connue et que mon travail soit apprécié de tous. Je veux également sensibiliser les gens sur la protection de la nature et le développement durable », dit-elle. En sus de l’art, Diksha Ramdin pratique la natation et le badminton. Elle se consacre aussi à la lecture des journaux.