Live News

Diaspora mauricienne : « Loin des yeux mais si près du cœur »

Si certains Mauriciens installés à l’étranger ont pu faire le déplacement à Maurice pour célébrer les fêtes de fin d’année en famille, d’autres ont été moins chanceux, la Covid-19 a chamboulé leurs plans. Ils nous racontent comment ils ont prévu de passer le réveillon.   

En tout cas, certains membres de la diaspora mauricienne n’ont d'autre choix que de s’adapter en cette période de crise sanitaire.  

17 ans depuis qu’il a posé ses valises en Belgique, Fabrice Selvon n'a pas le cœur à la fête. Ce Mauricien d’une quarantaine d'années allumera une bougie en hommage aux victimes de la Covid-19 en ce vendredi 31 décembre 2021.

Positive à la Covid-19, Raeesah Sumun, passera le Nouvel An en quarantaine en Afrique du Sud. Grâce à la technologie, elle va pouvoir rester en contact avec sa famille. 

De son côté, pour la troisième année consécutive, Neha Dawookhuree, étudiante mauricienne en Australie, fêtera le Nouvel An sans ses proches.

C’est autour d’un barbecue avec ses amis qu’elle vivra les dernières heures de 2021.

Pour ne pas déroger à la tradition, bon nombre de Mauriciens ont préféré rentrer au bercail pour savourer quelques jours de vacances avec leurs familles.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !