Live News

Dhiren Moher arrêté par le CCID

Dhiren Moher a été arrête par le Central Criminal Investigation Department dans l’affaire des messages à relent communal sur un groupe WhatsApp. Des messages de ce groupe WhatsApp ont fuité depuis vendredi dernier.

L’ancien président de l’association PILS a été interrogé entendu «under warning» mercredi après-midi et ce jeudi matin. 

Dhiren Moher sera provisoirement inculpé de «breach of Icta (Information and Communication Technologies Act» devant la Cour de Pamplemousses en début d’après-midi de ce jeudi.

Dhiren Moher a été interrogé par le CCID en présence de son avocat, Me Arassen Kallee. Face aux enquêteurs, il a déclaré : «Mo pann avoy oken mesaz a karakter rasial». Il a cependant avoué être l'un des deux administrateurs du groupe WhatsApp «Har Har», créé dans le but de promouvoir la culture hindoue, selon son avocat. Une perquisition a aussi été effectuée à son domicile à Quatre-Bornes mercredi.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !