Magazine

Dhiraj Jankee pour l’amour du septième art

Dhiraj Jankee est à la tête de Cinewood Films Production.

Il s’est formé en hindi mais c’est le cinéma qui a toujours rythmé sa vie. Vidéaste et réalisateur, Dhiraj Jankee est directeur de Cinewood Films Production. Il est la tête pensante du film-documentaire «Chronicles of Chinatown» dont la sortie est prévue pour le 26 mars prochain à travers la New Chinatown Foundation. 

Choisir sa voie et s’y accrocher. C’est ce qu’a fait Dhiraj Jankee, 29 ans. Par la force des choses, cet amoureux du septième art a su se frayer une place au soleil. Aujourd’hui, il est le directeur de sa boîte de production. Après ses études tertiaires en hindi, Dhiraj continue de s’imprégner de l’univers cinématographique. « Je voulais apprendre à faire des films et des documentaires au niveau professionnel, dit-il. Le marché étant saturé dans mon domaine d’études, je me suis retrouvé au chômage pendant un certain temps. » 

Dhiraj décide alors de transformer son malheur en fortune en faisant de sa passion son gagne-pain. Il commence par tourner des films de mariage avant de se perfectionner progressivement dans la réalisation de vidéos haut de gamme pour divers événements, dont des fêtes, des vidéos d’entreprise et de voyages et des vlogs. « L’apprentissage ne s’arrête jamais et c’est pourquoi je ne me limite pas à des projets spécifiques. J’essaie toujours de découvrir de nouvelles choses et d’améliorer mes compétences. Inspirer, apprendre et voyager, c’est le fondement de la plupart de mes activités. »

Il est le réalisateur du film « Chronicles of Chinatown ».
Il est le réalisateur du film « Chronicles of Chinatown ».

Une beauté incomparable

Inspiré par les gens à travers ses films, ses aventures et ses voyages, Dhiraj partage ce que lui transmet l’univers. « J’ai voulu faire un film documentaire sur Maurice où il y a tellement de choses à voir, explorer et vivre. Après avoir visité plusieurs pays, j’ai réalisé que la beauté naturelle de notre île est tout simplement unique et incomparable. » 

La New Chinatown Foundation, dirigée par Jean-Paul Lam, fait partie des organisations qui ont adhéré à ses visions. C’est ainsi que ce film-documentaire sur Chinatown à Maurice se concrétisera. Le réalisateur confie : « Ce film est très différent et spécial pour moi. Dans mes précédentes productions, j’ai toujours essayé de partager mon expérience, mes sentiments et mes connaissances mais pour celle-ci, c’est tout le contraire. Jai appris la philosophie de la vie, les valeurs humaines des anciens et des personnes expérimentées témoins d’une société harmonieuse. De nos jours, c’est triste de voir notre société se dégrader à cause de la perte des valeurs. En tant que jeune, je suis fier de présenter un tel film. » 

Ressusciter le quartier chinois

Un film qui vient aussi démontrer que Chinatown n’appartient pas qu’aux Chinois mais à tous les citoyens mauriciens. Dhiraj indique d’ailleurs que de nombreuses personnalités éminentes de différentes communautés ont contribué à faire de Chinatown un endroit dynamique. « Ce film parle de ressusciter le quartier chinois et de lui donner une nouvelle dimension. » Un film sur lequel il a travaillé pendant deux à trois semaines concernant les préparations, les plans et les interviews.

Ce qui distingue le travail de Dhiraj des autres réalisateurs de son âge, c’est son style. Le jeune homme n’a pas fini de faire parler de lui. En effet, après ce projet, il travaillera sur un court-métrage basé sur le Covid-19 parmi tant d’autres projets à venir. 

 

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • SMP