Economie

Développement - ENL Limited : investissements de Rs 2,8 milliards dans des espaces-bureaux

The Pod The Pod est le nouveau bâtiment abritant les bureaux d’ENL Property.

L’immobilier sera au cœur des réalisations du groupe pour son année financière 2018/2019 et dans le moyen terme. Le groupe brasse large avec des ambitions affirmées dans les trois segments de l’immobilier. Les projets se concrétiseraient tant à Maurice que sur le continent.

Rs 2,8 milliards. Tel est le montant qu’ENL Limited injectera pour augmenter la superficie des espaces-bureaux de 29 000 mètres carrés à 67 000 mètres carrés sur trois ans. Les projets additionnels viendront rehausser la capacité dans les centres d’affaires dédiés que sont Vivea, Telfair et Bagatelle. Le groupe dit investir dans ce créneau afin de répondre à la forte demande pour des produits de moyen et haut de gamme.

Et quid du financement ? Dans une présentation faite aux analystes le 21 février dernier et disponible sur le site d’ENL Limited, il est dit que le financement sera effectué par le biais de 60% sous forme de fonds propres et la différence par des emprunts. Une partie viendra de la récente émission sursouscrite du groupe. De plus, des partenaires ont déjà été identifiés pour ces projets, a indiqué le groupe, tout en soulignant la nécessité d’attirer des investisseurs étrangers.

L’immobilier commercial est un secteur à succès dépendant de la qualité de l’infrastructure, l’accessibilité et le prix. À ce jour, dans ce créneau, le groupe a du succès. D’abord, les 29 000 mètres carrés valent Rs 1,6 milliard. Ensuite, le taux d’occupation est de 90%.

Dans la présentation, ENL Limited – le groupe ayant des intérêts dans sept secteurs-clés de l’économie – affirme que le tourisme et l’immobilier ont été les principaux contributeurs à sa profitabilité après impôts pour les six premiers mois de l’année financière 2018/2019. L’hôtellerie a généré des bénéfices nets de Rs 252 millions tandis que l’immobilier a rapporté Rs 227 millions.

Au cœur du développement immobilier du groupe est Moka City, dont le plan directeur couvre une superficie de 1 600 arpents, incluant Vivea, Telfair et Bagatelle. En sus des espaces à vocation commerciale, on retrouve la vente des terres. Sous cet item, le groupe espère des ventes de l’ordre de Rs 619 millions en 2018/2019. Quant à la vente de résidences, l’objectif est de Rs 555 millions.