Actualités

Développement durable : un marécage artificiel pour traiter les eaux usées

Constructed Wetlands. Il s’agit du premier marécage artificiel de la région et il a été construit par Moroil. Le site a été inauguré par André Espitalier-Noël, Managing Director de Moroil, Mahen Seeruttun, ministre de l’Agro-industrie et d’Etienne Sinatambou, ministre de l’Environnement, le jeudi 4 juillet à Port-Louis.

Ce marécage permettra d’effectuer un traitement écologique des effluents générés par le processus de raffinage. Le projet a été lancé depuis 2016 et est dirigé par Ravish Musruck, Food Technologist et Process Manager chez Moroil. Il consiste à utiliser des plantations de roseaux comme filtre pour purifier les effluents. Jusqu’à présent, les effluents étaient acheminés, après un premier traitement, vers une station de traitement à Roche-Bois. Le projet a été mené en collaboration avec l’Université de Maurice avec une aide financière pour la recherche du Mauritius Research Council (MRC). Le projet est au coût de Rs 3 millions. Les Constructed Wetlands peuvent traiter 20m3 d’effluents à chaque production. Le projet concerne la construction de sept bassins où seront plantées des quenouilles (voon). Mahen Seeruttun, a souligné que la protection de l’environnement est un sujet central dans les débats politiques ou dans les stratégies des entreprises. Il a affirmé qu’il faudra prendre des dispositions pour protéger l’environnement. Au cas contraire la survie de la population serait en danger. « Ce projet novateur de Moroil devrait servir de modèle à d’autres industries dans leurs efforts pour réduire la pollution. »

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective