Actualités

Développement durable - Ivan Collendavelloo : «Le soleil est notre avenir»

Développement durable Les participants au Forum régional des énergies durables.

Il ne s’agit pas d’un slogan politique. Le Premier ministre adjoint a fait cette déclaration lors du lancement du Forum régional des énergies durables organisé par la Commission de l’océan Indien en collaboration avec l’Union européenne.

Ivan Collendavelloo a affirmé, lors de son discours, que Maurice est un des membres fondateurs du Solar Alliance. En 2015, Maurice comptait un parc solaire et, en 2018-2019, le pays abritera 11 parcs. Il a affirmé qu’il a toujours « été choqué par les interruptions dans la fourniture d’électricité chez des familles pauvres qui ne peuvent pas payer leurs factures. » Pour éviter cela, il a expliqué que le gouvernement offre une installation solaire aux familles nécessiteuses.

L’excédent est ensuite, vendu au Central Electricity Board (CEB). Le projet implique 50 unités gratuites par ménage, soit de l’électricité pendant au moins 20 ans et une réduction de 31 % sur la facture. Le gouvernement vise 2 000 maisons en un an et 10 000 en cinq ans.

Concernant l’exploitation de l’énergie des vagues, le Premier ministre adjoint a confié que des études menées par la firme Carnegie sont en cours. C’est le ministère de l’Économie océanique qui supervise les recherches. Toutefois, le gouvernement devra s’assurer que ce type de projets soit viable et qu’ils ne comportent aucun danger pour l’environnement, avant d’aller de l’avant.

Le ministre Collendavelloo a rappelé que le Programme national d’efficacité énergétique (PNEE) a permis au gouvernement d’économiser Rs 1,2 milliard en termes d’importation de carburant pour l’énergie. « Nous voulons partager le secret de cette réussite avec les membres de la COI. Cependant, un éminent membre du Parlement avait dit que notre avenir reposait sur le charbon. Mais le soleil est notre avenir. »

Ivan Collendavelloo a fait ressortir que le gouvernement a débloqué le projet éolien de Plaine-des-Roches et celui de Plaine-Sophie. « La production énergétique verte représente aujourd’hui 22 % ».