Live News

Devant le poste de police de Barkly : une bande rivale mutile un homme à coups de sabre

Une foule hostile s’est amassée devant le poste de police de Barkly vers 22 heures dimanche.
  • Un policier tire un coup de feu en l’air pour sauver le blessé

Un affrontement entre deux bandes rivales, armées de sabres, de couteaux et de barres de fer, devant le poste de police de Barkly, dimanche soir, s’est soldé par un blessé grave. Ce n’est pas la première fois que ces deux groupes d’individus s’affrontent. Tout a commencé après qu’un dénommé Yoven, âgé de 30 ans, a eu une prise de bec avec un garagiste du quartier.

Selon nos recoupements, le dénommé  Yoven aurait donné des coups de poings au garagiste tout en le menaçant. Il lui aurait lancé : « Taler mo bat twa, mo b... twa kout bal taler. » Alertés, des policiers du poste de Barkly, sous la houlette du caporal Toni Mungroo, se sont rendus sur place. Après une tentative de médiation entre les deux groupes, les hommes en uniforme sont repartis.

Sauf que la situation devait se détériorer à un rythme effréné. Moins d’une demi-heure plus tard, une voiture a été endommagée devant la maison de Yoven. Aux dires du propriétaire du véhicule, c’est le jeune homme qui serait l’auteur de cet acte de vandalisme. Il aurait lancé une brique sur le véhicule du troisième étage de sa maison.

  Les policiers se sont une nouvelle fois rendus sur place. Entre-temps, ceux qui croyaient être visés par Yoven se sont, eux, rendus au poste de police pour porter plainte contre le fauteur de troubles.

Vers 22 heures, une foule s’est amassée devant le poste de police. Certains étaient armés de sabres, de barres de fer et de gourdins. Les esprits se sont vite échauffés et une bagarre a éclaté entre les deux groupes rivaux. Yoven qui se trouvait également sur place a été pris à partie. À un moment donné, plusieurs individus l’ont encerclé et il a reçu plusieurs coups de sabre.

Les cinq policiers qui étaient de service ont vite été dépassés par les événements. Celui qui agissait comme Station Orderly a reçu l’ordre de son supérieur de tirer un coup de feu en l’air. Il s’est exécuté et a effectué un tir de sommation. Ce qui a eu pour effet de calmer les esprits. 

Le blessé a ainsi pu être secouru par les policiers et conduit d’urgence à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo, Port-Louis. Grièvement atteint aux jambes et sur d’autres parties du corps, Yoven a été hospitalisé.  

La police n’a encore appréhendé aucun suspect dans cette affaire. L’enquête a été placée sous la responsabilité de l’inspecteur Sayib et sous la supervision de l’assistant commissaire de police Bunnoo.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !