Live News

Devant la cour des faillites : Bernard Maigrot veut interdire la vente de la Sibotie House 

L’homme d’affaires Bernard Maigrot a logé une demande d’injonction devant la division des faillites de la Cour suprême. Cela, en marge de la mise sous administration judiciaire de la société Sibotie, dont il est l’associé. Il demande à l’instance judiciaire d’interdire à l’administrateur judiciaire de vendre le complexe « Sibotie House », sis à L'Anse Courtois, Pailles. 

L’affaire a été appelée le mercredi 15 janvier 2020 devant la juge Rehana Mungly-Gulbul. Elle a été ajournée à une date ultérieure. 

Dans un affidavit joint à la demande, Adrien Marie Theodore Roland Maigrot, le mandataire de Bernard Maigrot, fait valoir les points suivants : La société Sibotie est propriétaire d’un bâtiment construit sur une parcelle de terre de 4 220.87 m2. Ledit complexe est connu comme la « Sibotie House ». 

La Mauritius Commercial Bank (MCB) a accordé des prêts à hauteur de 4, 1 00, 000 de dollars américains, (soit environ Rs 149 millions) à la compagnie Tex Services Ltd, (actuellement sous administration judiciaire). Les actifs de la "Sibotie House" ont ainsi été mis en garantie contre les prêts. 

Dans une lettre en date du 20 août 2019, la MCB informe Bernard Maigrot qu’elle a nommé un administrateur pour gérer les actifs de la Société Sibotie, eu égard aux sommes dues. 

Le mandataire de Bernard Maigrot avance dans son affidavit que l’administrateur a failli à dire avec certitude le montant de la dette due par Tex Services Ltd. Bernard Maigrot est tenu d’assister à une réunion décisive avec les créanciers de Sibotie en vue de décider de l'avenir de l’entreprise. Or, soutient le mandataire, alors que ladite réunion a été renvoyée en deux occasions, Bernard Maigrot a vu dans la presse une petite annonce pour la mise en vente de la "Sibotie House". 

Bernard Maigrot estime que l’administrateur a outrepassé ses pouvoirs et cela avant même de considérer l’option d’assainir la situation financière de la société Sibotie. D’où sa demande devant la chambre commerciale de la Cour suprême.  

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !