Live News

Devant la Bail and Remand Court : Kelvy Lutchigadoo pourra présenter une 3e demande

v Les deux précédentes demandes de Kelvy Lutchigadoo ont été rejetées en 2018.

Jeudi, Kelvy Lutchigadoo, 23 ans, a obtenu l’autorisation de la Bail and Remand Court de présenter une nouvelle demande de libération sous caution. Il est provisoirement accusé d’avoir tenté de prendre livraison de Rs 4,9 millions de drogue synthétique en 2017.

Cela fera bientôt deux ans que Kelvy Lutchigadoo, âgé de 23 ans, est en détention. Le jeune homme est provisoirement accusé d’avoir tenté de prendre livraison de 329 grammes de drogue synthétique le 19 novembre 2017 à Réduit. Ses deux premières demandes de libération sous caution ont été respectivement rejetées le 22 mars 2018 et le 11 juillet 2018. La Bail and Remand Court (BRC) l’a autorisé, le jeudi 2 mai 2019, à présenter une nouvelle demande.

Les avocats du détenu, Mes Gavin Glover (Senior Counsel), Yanilla Moonshiram et Ludovic Balancy ont présenté une demande à la BRC pour la tenue d’une troisième motion de libération conditionnelle eu égard aux « nouvelles circonstances » depuis que la Cour a rejeté sa deuxième demande. La police avait objecté à sa requête.

La motion avait été débattue le 24 avril 2019. Le jeudi 2 mai 2019, la magistrate Shavina Jugnauth, siégeant à la BRC, a accédé à la requête du suspect. Elle a statué qu’il y a eu un « délai injustifié » dans l’affaire et que l’enquête policière « n’a pas beaucoup progressé » depuis le 11 juillet 2018.

Selon le sergent Balakrishna Venkatasamy qui est l’enquêteur principal dans l’affaire, la police a soumis, le 26 novembre 2018, une nouvelle requête à Interpol en vue d’obtenir des informations sur la personne ayant posté le colis de drogue. Les enquêteurs sont toujours dans l’attente du rapport d’Interpol.

Le policier a été entendu dans le cadre d’une nouvelle demande de libération sous caution. Il a souligné que la police cherche toujours à mettre la main sur un téléphone portable utilisé dans l’affaire et qui serait toujours actif. La police est aussi à la recherche d’un autre suspect. Le colis de drogue avait été intercepté le 19 novembre 2017 au DHL Warehouse par les limiers de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (Adsu) de Plaine-Magnien, en collaboration avec les douaniers. Le colis avait été expédié par Label Cosmetic à une dénommée S. B. demeurant à la route Bassin, Quatre-Bornes.

Le paquet contenait 329 grammes de poudre soupçonnée d’être de la drogue. Le colis a été remplacé par un faux lors d’un exercice de controlled delivery et un nommé Kenniven Chockalingum, habitant Berthaud, a été arrêté. Il s’est porté volontaire pour aider la police à appréhender le destinataire du colis.

Une opération a ainsi été mise en place en vue de cueillir le récipiendaire de la drogue. Selon la police, Kelvy Lutchigadoo s’est pointé aux abords de l’Université de Maurice en vue de prendre livraison du colis. En apercevant les policiers, il a pris la fuite dans sa voiture. Ce faisant, il a heurté une voiture de police. Dix-huit jours plus tard, soit le 8 décembre 2017, il s’est rendu à la police en compagnie de son avocat. Il a été arrêté avant d’être placé en détention.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !