Live News

Deux milliards de livres pour des emplois jeunes dans le plan de relance britannique

Le Chancelier de l'Echiquier britannique Rishi Sunak devrait dévoiler ce mercredi un mécanisme doté de deux milliards de livres pour financer des emplois à durée déterminée pour les jeunes, dans le cadre de son plan de relance post-confinement.

D'après un communiqué du Trésor, le Chancelier doit annoncer mercredi un plan pour l'emploi en trois points qui sera particulièrement centré sur les jeunes.

Ce sera "le plus gros plan pour lutter contre le chômage des jeunes depuis des décennies", assure le Trésor britannique.

"Les jeunes sont les plus durement atteints par les retombées économiques de la plupart des crises, mais ils sont particulièrement vulnérables cette fois-ci parce qu'ils travaillent dans de fortes proportions dans les secteurs les plus frappés par la pandémie", comme la restauration ou la distribution, explique M. Sunak.

“Nous savons aussi que le chômage des jeunes a un impact à long terme sur les emplois et salaires et nous ne voulons pas que ça arrive à cette génération", insiste-t-il.

Le mécanisme prévoit que le gouvernement subventionne à 100%, au salaire minimum, jusqu'à 25 heures par semaine, des contrats de six mois pour les 16-24 ans inscrits au chômage et à faibles revenus. Les emplois en question devront être "très qualifiés". Les entreprises pourront compléter comme elles l'entendent cette base de rémunération.

Le plan de relance M. Sunak comprend aussi 111 millions de livres pour subventionner des stages.

Il comporte aussi un volet "vert" avec 3 milliards de livres pour rendre l'économie britannique plus verte par le biais de la rénovation, l'isolation des logements et des bâtiments publics (écoles, hôpitaux, logements sociaux...).

Le gouvernement britannique, qui s'est doté d'un objectif de neutralité carbone pour le pays à horizon 2050, compte notamment octroyer des centaines de milliers de subventions de 5.000 livres par logement - 10.000 pour les familles à bas revenus.

Il prévoit aussi la création de quelque "5.000 emplois verts" sur une enveloppe de 40 millions de livres pour "soutenir des projets d'ONG environnementales et d'autorités locales destinés à embellir les paysages britanniques, en plantant des arbres, nettoyant les rivières et créant de nouveaux espaces verts".

L'association écologique Greenpeace a jugé les mesures envisagées très insuffisantes au regard de la récession d'ampleur historique que va traverser le pays, et souligne que "le gouvernement allemand injecte 36 milliards de livres dans des mesures de lutte contre le changement climatique et la France 13,5 milliards".

Le centre de réflexion Resolution Foundation demande lui aussi au ministre des Finances de voir plus grand et d'injecter 200 milliards de livres dans l'économie britannique. 

© Agence France-Presse

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !