Faits Divers

Deux malfrats s’attaquent à un couple de retraités - Traumatisé, l’époux déclare : «On aurait pu mourir ce jour-là!»

Un couple de retraités résidant à Beau-Bassin craint désormais pour sa sécurité. Mercredi après-midi, il s’est fait agresser dans la localité par deux malfaiteurs. Tandis que l’un d’entre eux s’est jeté sur la femme pour lui voler sa chaîne, l’autre a agressé l’époux avant de prendre la fuite. Ce vol avec violence s’est produit à quelques mètres du poste de police de Beau-Bassin et Renaud (prénom fictif), âgé de 64 ans, n’en revient toujours pas.

« On aurait pu mourir ce jour-là ! » a déclaré Renaud. Il était sorti avec son épouse pour se rendre à Rose-Hill. Il a laissé sa voiture au vu de la circulation dense. « Nous sommes partis en métro, puis nous avons pris le bus pour le retour », raconte la victime.

Vers 13 h 30, le couple est descendu du bus et s’est dirigé vers son domicile en passant devant le bureau de la Sécurité sociale de Beau-Bassin. « Je marchais en tête et mon épouse, qui a des ennuis de santé, me suivait quelques mètres derrière. Tout à coup, je l’ai entendu crier au voleur, un cri que j’ai toujours en tête. Je me suis retourné et j’ai vu ma femme qui luttait avec un homme qui lui arrachait sa chaîne autour de son cou », se remémore Renaud. Durant cette lutte, l’épouse s’est retrouvée par terre. « Je me suis précipité pour aller la soulever et c’est alors que son complice a surgi et m’a donné un coup de pied à l’estomac », poursuit l’époux. Leur forfait accompli, les deux suspects ont pris la fuite. Des volontaires ont accouru pour aider le couple, qui s’est relevé péniblement. 

« Nous nous sommes rendus au poste de police de Beau-Bassin, situé à seulement quelques mètres de là où nous avons été attaqués, pour consigner une déposition », explique-t-il. Une battue effectuée dans la région n’a rien donné. « Nous sommes encore sous le choc de cette attaque. Ce n’est que le lendemain que nous sommes partis consulter dans une clinique », ajoute Renaud. Il parle de l’insécurité qui règne dans cette partie de la localité. « Il y a un habitant qui s’était fait attaquer dans ce même lieu », dit-il. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !