Live News

À deux jours du Nomination Day à Rodrigues : Les formations politiques et les alliances s’activent

À deux jours de l’exercice de dépôt de candidatures, les partis politiques et les alliances qui brigueront les suffrages aux élections régionales de Rodrigues sont au four et au moulin. Le Nomination Day est prévu le samedi 22 janvier, alors que les élections se dérouleront le 13 février. 

Nicholas von Mally, leader du Mouvement rodriguais (MR), avance que la liste des 12 candidats est prête. Ce dernier, qui aspire à assumer les fonctions de Chef commissaire de Rodrigues en cas de victoire du MR, devrait présenter ses candidats ce jeudi ou vendredi. La campagne électorale, dit-il, se passe très bien. « Nous mettons les bouchées doubles et multiplions les réunions. Le MR a toutes ses chances de remporter cette joute électorale », poursuit-il. 

Franceau GrandCourt, leader de l’Union du peuple rodriguais (UPR), qui intervenait au nom de l’alliance UPR-MMR-MIR, fait, lui, comprendre que « tout va bien au sein de l’alliance ». Les dirigeants de l’alliance vont également rendre public leur manifeste électoral. 

Au niveau de l’Organisation du peuple de Rodrigues (OPR), Buisson Leopold, indique que les potentiels candidats sont « déjà en campagne ». 

« Nous sommes fins prêts pour le Nomination Day. Tout se passe bien. Nous faisons du porte-à-porte et nous notons une bonne ‘response’ du public. L’opposition est inexistante sur le terrain », souligne Buisson Leopold. 

En conférence de presse mercredi après-midi à la Newton Tower, à Port-Louis, le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, a réclamé « l’unification de l’opposition afin de renverser le gouvernement OPR » le 13 février prochain. Il précise, par ailleurs, que le PMSD de Maurice « est détaché du PMSD qui briguera les élections régionales de Rodrigues ». Ce parti, dit-il, « est indépendant et prend ses propres décisions ». « Cela fait plus de 60 ans que le PMSD participe à la vie politique de Rodrigues. Nous avons un intérêt spécial pour Rodrigues, car la situation y est inquiétante depuis quelque temps. La vie devient de plus en plus difficile à Rodrigues. Le PMSD a les capacités, la vision, le programme et la volonté de sortir Rodrigues de sa situation actuelle. Le PMSD avait le choix de tourner le dos. Mais comme le bon Samaritain, le PMSD de Rodrigues est là pour aider », dira Xavier-Luc Duval. 

Selon le leader du PMSD, les atouts considérables de Rodrigues ne sont pas exploités. « 43 % des candidats aux examens du Grade 11 ont échoué en 2019 contre 21 % en 2011. Il faut pousser l’OPR vers la porte de sortie en raison de la faillite dans le domaine de l’éducation. Le problème de l’eau n’a pu être résolu en 20 ans d’autonomie. 427 hectares de terres étaient sous culture en 2012 contre 152 en 2020, faute d’eau courante. Nous constatons une faillite totale dans la promotion de l’industrie touristique », déplore Xavier-Luc Duval.

Selon lui, « il n’y a jamais eu d’autonomie économique et financière » à Rodrigues. En cas de victoire, poursuit XavierLuc Duval, le PMSD de Rodrigues promet de s’attaquer aux problèmes cités. « Nous promettons également de promouvoir la méritocratie », a-t-il ajouté.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !