Faits Divers

Deux jours de prison à cause du ton de sa voix

Un habitant de Saint-Pierre a passé 48 heures derrière les barreaux à Beau-Bassin. Il avait haussé le ton en s'adressant à un magistrat de district. Ce retraité s’est rendu au tribunal pour régler une amende infligée pour excès de vitesse, lundi 12 novembre. Mais face au magistrat, il s’est emporté et a élévé la voix.

Malgré plusieurs rappels à l’ordre, le père de famille a fait comprendre au magistrat : « mo la vwa ki koumsa ! » Le magistrat n’a eu d’autre choix que de le sanctionner. Il lui a infligé une peine d’emprisonnement de sept jours, prenant en compte les antécédents. Face à ce verdict, l’homme a présenté des excuses et a vu sa sentence réduite à deux jours de prison.