Actualités

Deux décennies au sein du judiciaire : les mentors du barreau remerciés au Gayasingh Ashram

De gauche à droite – L’avoué Pajanivel Veerapermal Mootoosamy, Narghis Bundhun, Senior Counsel, le Premier ministre adjoint Ivan Collendavelloo, Senior Counsel, l’avocate Poonum Sookun-Teeluckdharry, Navin Bheekharry, directeur de l’Icac et Gunness Ramdewar, Senior Attorney.

Elle a choisi nulle part d’autre que le Gayasingh Ashram pour exprimer sa gratitude et sa reconnaissance envers ses mentors. L’avocate Poonum Sookun-Teeluckdharry a tenu à rendre hommage à ceux qui l’ont encadrée et guidée durant ses deux décennies dans le judiciaire, à travers ce rassemblement au couvent Gayasingh, à Port-Louis, le 12 février 2020.

Dans le cadre de cette célébration, un déjeuner avait été offert aux résidents du couvent. Les employés en ont également bénéficié. Cette institution abrite également un « shelter » pour les filles venant de familles brisées ou qui ont été délaissées. Ces dernières étant à l’école à l’heure du déjeuner, un goûter avait été prévu pour elles. 

Plusieurs membres du barreau avaient fait le déplacement pour cet évènement. Notamment Me Narghis Bundhun, Senior Counsel et présidente du Mauritius Bar Council, le Premier ministre adjoint et Senior Counsel, Ivan Collendavelloo, l’avoué Pajanivel Veerapermal Mootoosamy, le Senior Attorney Gunness Ramdewar et le directeur de l’Independent Commission Against Corruption, Navin Beekharry, entre autres. 

Lors de son discours, Me Poonum Sookun-Teeluckdharry a tenu à remercier ses « mentors » qui ont fait le déplacement. Elle a eu une pensée pour ceux qui ont été ses enseignants et qui sont aujourd’hui juges. Ces derniers se sont excusés de n’avoir pas pu venir en raison de leurs engagements professionnels. L’avocate a eu une pensée spéciale pour feu Shaheed Bhaukaurally, qui dit-elle l’avait enseigné la « Criminal Law ». Ivan Collendavelloo, déclare-t-elle, a été son « Pupil Master » et a largement contribué à sa carrière au barreau. 

« Ces vingt années ont été une expérience enrichissante et very challenging », soutient Me Poonum Sookun-Teeluckdharry. Elle affirme qu’il y a certes de bonnes lois, mais que leur application laisse à désirer. Aux jeunes qui s’engagent dans la profession, elle leur conseille le dévouement, un travail acharné et surtout du courage. 

Ancienne étudiante du collège Queen Elizabeth, Poonum Sookun-Teeluckdharry avait été lauréate lors des examens du Bar Vocational 1998. Elle a prêté serment, en février 2000, au barreau mauricien. Avant de se mettre à son compte, l’avocate a travaillé au bureau de l’Attorney General ainsi qu’à la division légale du Commonwealth Secretariat. Elle a également dispensé des cours à l’Université de Maurice et à l’Université de Technologie de Maurice. Me Poonum Sookun-Teeluckdharry est l’auteure de l’ouvrage « Stop Vulture Funds Lawsuits » publié en juillet 2010. L’avocate œuvre aussi dans le social, étant présidente de « Aryan Women Welfare Association ». 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • SMP