Live News

Détenus par les Britanniques : des réfugiés sri-lankais entament une grève de la faim sur une île des Chagos 

Désespérés par leur sort, plusieurs réfugiés tamouls sri-lankais, détenus depuis plus de sept mois sur une des îles des Chagos revendiquées par la Grande-Bretagne, ont entamé une grève de la faim. Les 42 grévistes font partie d’un groupe de 89 Sri-Lankais, incluant 20 enfants. Leur bateau a été intercepté et escorté jusqu’à Diego Garcia par l’armée britannique après des difficultés en mer alors qu’il se dirigeait apparemment vers le Canada depuis l’Inde en octobre. C’est ce qu’a indiqué The Guardian au début de cette semaine. Le cabinet d’avocats britannique Leigh Day, qui représente 81 des Sri-Lankais, affirme que depuis leur arrivée à Diego Garcia, les membres du groupe ont eu des contacts très limités avec le monde extérieur et que pendant les six premières semaines, ils ont été détenus sans pouvoir communiquer avec quiconque. Ils sont détenus dans un lieu à l’écart des installations de l’île. Ils ont informé les autorités qu’ils souhaitent obtenir une protection internationale, mais aucune mesure ne semble avoir été prise pour leur permettre de demander l’asile. Un porte-parole du gouvernement britannique a déclaré que celui-ci a secouru un certain nombre de personnes dans des bateaux de pêche endommagés depuis octobre dernier et qu’il les a escortées jusqu’à l’archipel. « Depuis, nous travaillons sans relâche pour leur trouver une solution à long terme. À tout moment, leur bien-être et leur sécurité ont été notre priorité absolue. Nous avons contribué à fournir une assistance médicale spécialisée 24 heures sur 24, ainsi que des soins de santé temporaires, de la nourriture et des télécommunications. » 
 

  • Ed nou pou kont ou!

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !