Explik Ou Ka

Désordre à l’entrée de la foire de Pamplemousses : le président du Conseil décide de chasser les marchands en situation illégale

Shordaren R., 30 ans, vend du jus à la foire de Pamplemousses qui a lieu chaque dimanche. Il se plaint que depuis cinq mois il ne peut plus travailler, car l’étal qu’il occupe n’est pas destiné à la vente de jus, mais de vêtements.

Pour pouvoir continuer à vendre du jus, il a soumis une demande afin qu’il puisse le faire hors de la foire, devant l’entrée, mais il a essuyé un refus. « Pourtant », avance-t-il, « il y a un marchand de dholl-puri qui opère juste à l’entrée. Pourquoi ne lui interdit-on pas de travailler ? », se demande Rengen. « Qu’il y ait une justice pour tous ! », déclare-t-il avec véhémence.

Sunael Purgus, président du Conseil de district, est au courant de ce qui se passe à la foire de Pamplemousses. D’ailleurs, il est déjà intervenu dans cette affaire. Lors d’une conversation téléphonique, il a été cette fois catégorique : « J’ai pris la décision de révoquer tous les marchands en situation illégale. »

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !