People

Désiré François : «J’ai rêvé d’être footballeur, mais c’est la chanson qui m’a choisi»

Ce grand monsieur du séga mauricien était l’invité de l’émission ‘Jammin’, consacrée aux artistes locaux, le 31 août dernier. Après 25 ans dans la musique, il se rappelle qu’au début il avait d’autres ambitions que celles de devenir chanteur : « Je rêvais d’être footballeur et même bassiste, mais je pense que c’est la chanson qui m’a choisi », dit-il avec le sourire.

C’est à Cassis il y a 25 ans que tout a débuté se remémore l’artiste. « C’est à Cassis, là où j’ai grandi que tout a commencé. À cette époque, on n’allait pas à l’école et c’est dans cet environnement rural que tournait notre quotidien. On allait à la pêche, on jouait au foot et on jouait aussi de la musique »

Celui qui rêvait d’une carrière sportive, a plus tard changé d’avis. « Au début je voulais être footballeur, mais je n’avais pas le physique pour, et ensuite c’est dans la basse que je me suis consacré. Mais là aussi, ce n’était pas fait pour moi. Ce n’est qu’après que j’ai commencé à imiter les chanteurs d’antan. Et un jour, en allant pêcher ‘lortiyo’ j’ai pensé à écrire une chanson qui évoque le parcours de ma vie. C’est alors qu’est née la chanson ‘séparation’ ». 

Une chanson qui a cartonné et qui a lancé sa carrière 

Désiré François avoue être le premier surpris de sa réussite. « Au début je ne pensais pas que mes chansons auraient eu un tel accueil de la part des membres du public. Depuis c’est une grande aventure qui a commencé. J’ai bénéficié du soutien de nombreux artistes tel qu’Alain Lafleur, bassiste et co-fondateur de Cassiya et ensuite sont arrivés Gérard Louis et Alain Ramanisum. C’est à ce moment-là que le groupe décida de s'appeler CASSIYA. »

Une inspiration qui lui vient du quotidien

Vous l’aurez compris en écoutant les paroles de ses chansons d’où provient son inspiration. « La plupart du temps c’est du vécu, car ce sont des choses que je vois ou que je vis dans la vie de tous les jours qui m’inspirent. Par exemple, en ce qui concerne la chanson Diego, c’est mon défunt beau-père qui m’a raconté l’histoire des Chagossiens. Elle a été comme un élément détonateur qui m’a inspiré. J’ai écrit cette chanson, la musique et les paroles en un jour. Ensuite j’ai montré mes compositions à Alain Lafleur et à Kong avec qui on fait le montage final et bien sûr avec le soutien de toute l’équipe » 

C’est à partir de là qu’ont démarré les tournées internationales triomphales de la troupe. En 1994, destination La Réunion. Puis on enchaîne en Afrique et en Métropole. Qu’est-ce qui est à l’origine de sa réussite personnelle : « La recette est le fait que je vis une vie simple et humble. Il est important pour tout artiste de garder son humilité et sa simplicité. Ensuite je ne contrôle rien. Tout me vient tout naturellement. Lao la fer leress », dit-il en riant. 

On a voulu savoir s’il a le tract avant de monter sur scène. Il répond « Oui bien sûr, mais d’abord je m’assois seul et je ne parle à personne afin de pouvoir me concentrer. Mais dès que je me retrouve sur la scène et que les premières paroles sortent de ma bouche, tout le tract s’envole. » 

« Séparation, katium, civilisation, rêve nou ancêtre, la vie martyr, l'accorité et danse morisien sont les chansons qui figurent sur notre premier album et ensuite, au fil des années, sont venus 10 autres albums dont Séparation, CASSIYA II, Ici kot nou été, Racine la vie, Naryépaéfasé, le Morne, Tymboli, Cassiya neuf, Nouamizé séga et Nou destiné.»

Lancement de l’album ‘Matante’ le samedi 22 septembre 

Un rendez-vous à ne pas manquer. L’artiste vous attend le 22 septembre au Domaine Izi pour le lancement de son nouvel album. Il vous promet comme d’habitude un magnifique spectacle de deux heures en compagnie du groupe Cassiya. La chanson et le vidéo clip ‘Matante’ est disponible sur Youtube depuis un petit moment déjà. 

9 morceaux sont disponibles sur cet album.

Revoir l’émission Jammin’ sur la page Defimedia.info

L’émission jammin’ est une émission consacrée aux artistes locaux qui se tient tous les vendredis à partir de 19 heures. Elle est suivie par des milliers d’internautes chaque vendredi. L’émission est en direct sur les ondes de Radio Plus et sur la page Facebook Defimedia.info. Désiré François était l’invité de Tia Chenney le vendredi 31 août. L’émission est toujours disponible sur la même page pour le bonheur des internautes. Jammin’, c’est le travail de toute une équipe. Notamment, cameramen, ingénieur de son, chef d’antenne entre autres qui aident au bon déroulement de l’émission.