Actualités

Des métayers manifestent devant l’usine de Bois-Chéri : ils réclament leurs salaires

« Donn nou nou kas ! Pa fer diskriminasion ! Nou bann travayer nou ousi » scandaient les métayers de Bois-Chéri devant l’usine mardi matin. Ils étaient plus d’une centaine à manifester. Ils réclament leurs salaires et boni. Cependant, ils expliquent que ne pas recevoir d’argent pour le mois de décembre est un véritable inconvénient. 

« Nou pann fer Nwel ni lane. Nou ban zanfan inn res kumsa mem. Aster ena zafer lekol pou aste e nou bizin dimann fami kas prete », avance Rajen O., 52 ans, un père de famille en colère. Ce dernier travaille comme métayer depuis 20 ans. « Zot dir ki nou pa anploye. Li vre ki zot pey nou lor kantite e ki pey inpe an retar me pa kapav an retar sa kantite la, nou ena fami pou nouri. » C’est la raison pour laquelle ils ont pris la décision de manifester. Ils veulent une bonne fois pour toutes d’être rassurés sur les modalités autour des paiements. De son côté, Éric Guimbeau, ‘Chief Executive’ du groupe St-Aubin, présent sur les lieux pour calmer les esprits, à expliquer que des évènements imprévus ont causé cette fâcheuse conséquence. « Nous avons eu des périodes de mauvais temps. Nous avons déjà commencé les paiements et nous continuerons dans les jours qui suivent. »

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !