Live News

Des institutions étatiques clés sans directeur

Alors qu’Air Mauritius file vers un nouveau mode de fonctionnement, d’autres institutions opèrent sans personne à leur tête. Des recrutements sont attendus dans trois organismes responsables d’assurer la communication externe du pays. 

Des nominations sont toujours attendues au sein de : Air Mauritius (MK), la Cargo Handling Corporation Ltd (CHCL) et la Mauritius Shipping Corporation Ltd (MSCL). 

MK fait partie de l’Airport Holdings Ltd avec Ken Arian comme Chief Executive Officer. Pour le moment, la compagnie nationale d’aviation n’a pas de directeur général, mais une fois l’administration achevée, il faudra nommer un responsable à sa tête. Idem pour la Mauritius Duty Free Paradise qui est gérée par un Officer in charge en attendant le recrutement d’un Chief Executive Officer. Cependant, dans les milieux proches de MK, on explique que les choses bougeront rapidement dans les semaines à venir. 

Cependant, la semaine dernière, au port, Sanjeeven Permal devait quitter son poste comme président de la CHCL. Il nous revient du côté du gouvernement qu’une personne serait désignée pour agir comme suppléant (actingship) au poste de président du conseil d’administration de cet organisme. Pour rappel, en mai dernier, Ramalingum Maistry a démissionné de son poste de président de la Mauritius Ports Authority (MPA). C’est Sanjeev Ghurburrun qui l’a remplacé. 

Au mois de mai, Rishi Hurdoyal devait, également, quitter son poste de président au sein de la MSCL. Jusqu’à présent, il n’a pas été remplacé.

D’ailleurs, l’organisme responsable des navires de l’État n’a ni président, ni directeur général. Au ministère de l’Économie océanique, on nous explique qu’un appel à candidatures a été lancé pour recruter un directeur. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !