Faits Divers

Des chantiers de construction ciblés par des malfrats

Après des plantations, c’est au tour des chantiers de construction d’être ciblés par des cambrioleurs. Une dizaine de cas de vol ont été rapportés à la police depuis l’entrée en vigueur du confinement et du couvre-feu sanitaire.

Des pochettes de ciment, barres de fer et d’autres matériaux de construction, ont été emportés. Vendredi dernier, à Petite-Rivière, deux suspects âgés de 28 et 32 ans, ont été surpris en pleine journée, transportant des briques dans une brouette. La scène a été filmée par des habitants qui ont ensuite alerté la police. 

La veille, soit jeudi dernier, 281 barres de fer de construction, d’une valeur de Rs 60 000 ont été emportées à Goodlands. Deux suspects ont été arrêtés et une partie du butin a été récupéré. 

A Quartier-Militaire, 315 pièces de carreaux céramiques et des appareils sanitaires, évalués à Rs 60 000, ont été volés dans une maison en construction. Un cas similaire a été signalé à Poste-de-Flacq, le 26 mars dernier, où 25 pochettes de ciment ont été volées. 

Le nombre de cas pourrait connaître une hausse dans les jours à venir car bon nombre de propriétaires ne peuvent se rendre sur leur chantier de construction, avec le couvre-feu en vigueur. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !