Explik Ou Ka

Depuis deux ans à Grand-Baie : une retraitée porte plainte pour des bruits nocturnes

Aquamarine - Grand Baie

Bernadette Dax, 70 ans, une retraitée habitant Grand-Baie, ne ferme plus l’œil de la nuit. Elle explique qu’une villa, située dans la cour même de la résidence où elle habite, est la source de bruits nocturnes.

« Il y a plusieurs propriétaires dans cette cour. Mais, ce problème survient avec un seul propriétaire, qui loue dans la même cour deux villas. Et c’est de là dont proviennent les bruits jusqu’à fort tard la nuit. Cela dure depuis plus de deux ans », confie cette retraitée.

Selon ses dires, elle aurait consigné plusieurs plaintes à la Police de l’Environnement. Le problème persiste malgré tout. « Je suis retraitée. J’ai besoin de me reposer la nuit. Malheureusement, c’est tout le contraire. J’ai également tenté de faire raisonner le propriétaire. Mais mon appel est tombé dans l’oreille d’un sourd », conclut-elle.

Sollicité, l’inspecteur Vishwanaden Amasay de la Police de l’Environnement a tenu à expliquer que « tout d’abord, nous allons vérifier s’il détient bel et bien une ‘Tourist Entreprise License’ comme cela doit être le cas. Toutefois, malgré le fait que le propriétaire peut éventuellement détenir un permis, cela ne veut pas dire que les bruits nocturnes sont autorisés ».

Selon l’inspecteur, il y a une ‘Noise Exposure Limit’ à respecter. De 17 à 18 heures, une musique à 60 décibels est acceptée. De 18 h à 21 heures: 55 décibels et de 21 h à 5 heures du matin, la musique ne peut dépasser les 50 décibels. « Toutefois, un dialogue est favorisé au préalable. Mais si le problème persiste, des contraventions seront prises aux contrevenants », a-t-il précisé.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Festival International Kreole 2019