Live News

Depuis ces derniers mois : la MIC ralentit considérablement ses investissements

La Mauritius Investment Corporation (MIC), créée en juin 2020 pour injecter de l’argent dans des entreprises privées et publiques dans le contexte de la COVID-19, a rendu publics ses derniers chiffres cette semaine. Ils indiquent qu’au 30 novembre 2022, elle a dépensé Rs 47 994 000 000, soit Rs 48 milliards, des Rs 80 milliards que la Banque de Maurice (BoM) avait mises à sa disposition à sa création. Quarante-sept entités ont bénéficié de cet argent.

En comparant les récentes données aux chiffres d’il y a quelques mois, on constate qu’elle a injecté beaucoup moins que durant sa première année d’opération. Il est indiqué qu’au 31 août dernier, la filiale de la BoM avait déboursé Rs 46,7 milliards dans 41 entreprises. À fin mars dernier, elle avait investi Rs 44,6 milliards, avec comme but d’aider 37 entreprises.

En cinq mois, c’est-à-dire de fin mars à fin août, elle a donc injecté Rs 2,1 milliards. De fin août à fin novembre 2022, elle a dépensé Rs 1,3 milliard, et ce pour financer seulement trois entreprises. Or, durant sa première année d’opération, c’est-à-dire de juin 2020 à juin 2021, la MIC avait déboursé Rs 6,7 milliards.

Jusqu’ici, le plus gros investissement consenti par la filiale de la BoM, et de très loin, sont les Rs 25 milliards dépensées en décembre 2021 pour sauver Air Mauritius en entrant dans l’actionnariat d’Airport Holdings Ltd (AHL), propriétaire de la compagnie nationale d’aviation. La MIC en est actionnaire à hauteur de 49 %. Les 51 % restants appartiennent à l’État.
Outre Air Mauritius, AHL est aussi propriétaire d’Airports of Mauritius Ltd, d’Airport Terminal Operations Ltd et de Mauritius Duty Free Paradise, entre autres. Hormis cette dépense faite pour devenir actionnaire d’AHL, les autres gros secteurs dans lesquels la MIC a injecté le plus d’argent sont le logement, l’hôtellerie et l’alimentaire (Rs 14,5 milliards) ; l’agriculture, « forestry » et pêche (Rs 7,4 milliards) ; et la manufacture (Rs 2,3 milliards).

Parmi les entreprises qui ont reçu le plus d’argent, il y a New Mauritius Hotels, plus connue sous sa marque commerciale Beachcomber (Rs 2,5 milliards), Long Beach Resort (Rs 2 milliards), Veranda Leisure & Hospitality (Rs 1,8 milliard), Anahita Hotel Ltd (Rs 1,1 milliard), Lux Island Resorts Ltd (Rs 920 millions), Merville Ltd (Rs 700 millions) et Mauriplage Resorts Ltd, propriétaire du Maradiva Villas Resort & Spa (Rs 650 millions). La Compagnie Mauricienne de Textile a, elle, obtenu Rs 900 millions.

En février 2022, la MIC et le groupe Omnicane ont finalisé une transaction foncière valant Rs 4,45 milliards. Ce qui a permis à la filiale de la BoM de se porter acquéreuse de la Mon Trésor Smart City et de plusieurs centaines d’arpents à Plaine-Magnien et à Britannia.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !