Live News

Déploiement sur le terrain : des policiers se plaignent de devoir se rendre au Head Quarters avant d’être affectés

Des policiers se plaignent du fait qu’ils sont obligés de se rendre au Police Head Quarters (PHQ) de Port-Louisà 8 h00 précise afin de connaître leur déploiement du jour.  C’est ainsi qu’ils prennent connaissance de la division où ils sont affectés pour le jour. Ils réclament l’indulgence du Commissaire de police, Mario Nobin. L’un d’entre eux s’est confié sous le couvert de l’anonymat.

« En cette période de confinement, nous avons été déployés à travers le pays afin de prêter main-forte aux diverses unités de la force policière. Nous ne sommes pas contre le déploiement, mais plutôt contre les protocoles. Le fait de devoir se rendre au PHQ quotidiennement avec notre propre moyen de transport pour prendre connaissance de notre déploiement est une perte de temps. On aurait pu nous informer par le biais d’appel téléphonique la veille ou le jour même, afin qu’on puisse se rendre sur notre lieu de travail directement », fait comprendre le policier.

La cellule de presse de la police a été contactée. « Le fait que les policiers doivent se rendre au PHQ est une procédure normale. Ils doivent se plier aux ordres. D’ailleurs, un véhicule a été mis à leur disposition », fait ressortir l’inspecteur Shiva Coothen, le responsable de la cellule de presse de la police. Il demande aux policiers qui éprouvent des difficultés à se rendre au PHQ d’exposer leurs griefs.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !