Live News

Dénonciations d’abus sexuels dans une école pour malentendants : l’ordinateur d’Ibrahim Sorefan dévoilera ses secrets ce lundi

L’orthophoniste évoque un « complot » contre lui.
  • Son identification par les élèves également prévue aujourd’hui
  • 14 dépositions d’enfants enregistrées jusqu’à présent

L’orthophoniste Ibrahim Sorefan, soupçonné d’abus sexuels sur une quinzaine d’élèves d’une école spécialisée de Beau-Bassin, sera conduit aux Casernes centrales ce lundi. Escorté par la police de Barkly, il devra assister à l’analyse de son ordinateur portable et de son téléphone cellulaire, saisis dans le cadre de l’enquête.

Les policiers sauront alors si les outils informatiques de cet habitant de Highlands renferment des photos ou vidéos compromettantes. Le jeune homme de 24 ans sera aussi examiné par un médecin de la police et un psychiatre. Il devra ensuite se soumettre à une parade d’identification. Les enfants l’accusant d’abus sexuels indiqueront si Ibrahim Sorefan est bien la personne qu’ils incriminent. Ils le verront à travers une vitre mais lui ne pourra pas les voir.

Samedi, l’orthophoniste a subi un premier interrogatoire en présence de ses avocats, Neelkanth Dulloo et Saud Peerun. Le suspect a été confronté aux dénonciations formulées par huit élèves de l’école pour malentendants. Il a nié avoir commis les faits qui lui sont reprochés. Au total, pour le moment, 14 dépositions d’enfants ont été enregistrées par la brigade pour la protection des mineurs.

Par la suite, Ibrahim Sorefan sera appelé à donner sa version complète des faits sous enregistrement vidéo. « Mon client coopère totalement avec la police. Il est lui-même en état de choc face aux allégations faites contre lui », déclare Me Neelkanth Dulloo. 
 

  • The news 218i Gran Coupé

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !