Explik Ou Ka

Démolir une palissade à Vallée-des-Prêtres : la municipalité a-t-elle raison ou tort ?

Vallée-des-Prêtres La palissade à controverse.

La famille Oozeer conteste la décision de la municipalité de Port-Louis de faire démolir une palissade qu’elle a construite pour pouvoir entrer sa voiture dans son garage à Vallée-des-Prêtres. La municipalité a-t-elle raison ou tort ?

Dans le document, daté de 2017, autorisant la famille Oozeer de construire la palissade en béton, il est nulle part mentionné de la largeur à respecter, précise Reshma Oozeer. Cette dernière raconte que depuis plusieurs semaines, un assistant inspecteur des travaux de la municipalité de Port-Louis lui a annoncé que la palissade allait être démolie.

Mais selon la municipalité, la famille Oozeer a construit une palissade bien plus large que n’autorise la loi. Une équipe municipale s’est ainsi rendue chez cette famille mardi le 11 juin. Mais, la palissade n’a toujours pas été démolie. « Ils m’ont dit qu’ils allaient revenir le lendemain matin », a déclaré Reshma Oozeer. Cette dernière explique qu’elle « a construit une large palissade pour entrer sa voiture et aussi pour contrer le débordement des eaux lors des averses. En construisant cette palissade, qui m’a coûté près de Rs 100 000, je n’ai rien obstrué. Je ne l’ai pas construite au détriment de mes voisins. »

Cependant, elle tient à faire ressortir que l’équipe municipale lui a annoncé verbalement que cette décision avait été prise suite à des plaintes des voisins. « J’ai appris par la suite que cette plainte émanait de quelqu’un que je connais fort bien. Et il n’est pas mon voisin. D’ailleurs, plusieurs voisins ont construit ce genre de palissade », avance-t-elle.

Reshma précise que normalement la municipalité prend une décision après que le problème a été évoqué lors du conseil et que la motion a été approuvée par l’ensemble des conseillers. Cependant, elle insiste que rien de tout cela n’avait été fait depuis qu’on lui a annoncé la nouvelle pour la première fois. «Je suis allée à la mairie, j’ai contacté le député de l’endroit et aussi le ministère des Collectivités locales. Ils m’ont tous dit qu’il y avait un malentendu et qu’aucun ordre n’avait été émis pour la démolition de la palissade. Des semaines plus tard, l’assistant-inspecteur municipal m’a appelée pour me demander de venir collecter un document émis par le Public Infrastructure Department datant du 31 mai 2019 », explique-t-elle.

Dans ce document remis à la famille Oozeer et signé par l’assistant-inspecteur de la municipalité, on peut lire : « It has been noted that you have covered a storm water drain at avenue Acacia, Vallée des Prêtres. You are hereby required to demolish and clean same latest by 07.06.19. Failing to do so, you will be liable for prosecution under sessions 43 and 66 (c) of the Roads Act. »

À savoir qu’avant que la notice ne soit servie à la famille Oozeer, le lord-maire, Daniel Laurent, avait annoncé à la rédaction que la municipalité allait s’accorder un certain nombre de jours avant de prendre une décision finale.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Festival International Kreole 2019