Xplik ou K

Démocratie : des expatriés mauriciens souhaitent pouvoir voter lors d’élections locales

Le débat a été lancé le 16 octobre lors de l’émission ‘La Fiesta Mauricienne’, qui est diffusée tous les mardis en ligne entre 19h00 et 22h00 sur P2M Radio. Emission animée par Mike Gowry, établi en France depuis plusieurs années déjà. L’animateur  explique que, durant ces trois heures, la réaction des expatriés a été très motivante. « L’impossibilité pour plusieurs milliers de Mauriciens résidant à l’étranger de voter lors d’élections à  Maurice a relancé le débat, nous pensons que la possibilité de voter est un droit fondamental. Malheureusement, à ce jour, celui des Mauriciens de l’étranger n’existe pas », soutient l’animateur radiophonique.

De son côté, Nasser Ramjaun, conseiller municipal délégué à la politique de la ville de Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine (92), en France, a lancé une invitation à tous ceux souhaitant se joindre à l’association pour montrer leur soutien à cette cause. Leur demande au gouvernement : d’amender la Constitution pour leur accorder le droit de vote lors d’élections générales et pouvoir choisir trois élus qui vont les représenter à l’Assemblée nationale. Une pétition a également été lancée par l’association.

Elle invite les intéressés à signer la pétition ‘Less nou vote’ en ligne sur le site internet : http://www.mouvement-solidarite-mauricienne.org. Mike Gowry ajoute que le mouvement a  déjà le soutien de l’ambassade de Maurice à Paris.