Live News

Démission de Vishnu Lutchmeenaraidoo : pour Reza Uteem, le MSM est obligé de présenter un candidat s’il y a une partielle 

Le député du MMM est catégorique : Vishnu Lutchmeenaraidoo est, selon lui, « l’homme de sir Anerood Jugnauth » et non celui du Premier ministre, Pravind Jugnauth.

Intervenant en direct sur les ondes de Radio Plus dans l’émission « Au cœur de l’info », ce jeudi après-midi du 21 mars 2019, consacrée à la démission surprise de Vishnu Lutchmeenaraidoo comme ministre des Affaires étrangères et député de la circonscription no 7 (Piton/Rivière-du-Rempart), Reza Uteem affirme que c’est «impensable qu’il y ait une élection partielle et que le MSM ne présente pas de candidat à cette joute électorale». Et d’ajouter que cette démission  est venue «chambouler le calendrier électoral»

Pour Reza Uteem, Vishnu Lutchmeenaraidoo, ne pouvait continuer à faire partie du cabinet ministériel après son « attaque frontale contre le gouvernement » suite à ses propos tenus le 13 mars derniers lors d’un business forum à Balaclava en ce qui concerne  « la lenteur de l'agrandissement du port et le taux de croissance actuel de 3% ».

« Il était clair que ses jours étaient comptés [comme ministre] après qu’il s’est désolidarisé de la politique économique du gouvernement ». Reza Uteem affirme que Vishnu Lutchmeenaraidoo doit maintenant venir donner les raisons de sa démission car il est un élu du peuple.