Live News

Démêlés avec la justice : Vishal Shibchurn, «l’enfant terrible» 

Comparution de Vishal et fils Mayur Shibchurn et un complice en cour.

Les ennuis de Vishal Shibchurn, avec la justice son loin d’être finies. Celui-ci, soupçonné d’avoir participé à l’agression d’Aslam Noursing en mars 2016 et de faire partie du Gang du Sud, est un membre très actif du groupe socioculturel Hindu Shakti Senna. Cet habitant de St-Hubert avait rejoint le Government Fire Services en 1997. Sa carrière de pompier s’est brusquement arrêté après qu’il s’est retrouvé mêlé à un cas de « damaging property by band ».

Possession de haschisch et d’armes : Il reste en détention policière

Le haschisch saisi.
Le haschisch saisi.

Vishal Shibchurn, son fils Mayur, 22 ans, et Indrajeet Bhaugeerutty, 25 ans, ont été reconduits en cellule policière après leur comparution en cour de Mahébourg à la mi-journée lundi, après que la police a objecté à leur remise en liberté sous caution. Deux accusations provisoires ont été retenues contre eux : possession de haschich et d’armes. Pour rappel, samedi dernier, les limiers de l’Anti-Drug & Smuggling Unit (Adsu) de Rose-Belle ont procédé à l’arrestation des trois hommes sur une aire de stationnement à Nouvelle-France. Ils étaient en possession de 170 grammes de haschisch. Une fouille dans la voiture de Vishal Shibchurn a aussi permis aux éléments de la brigade antidrogue de mettre la main sur une somme de Rs 11 000 - soupçonnée de provenir du trafic de drogue - , une balance électronique et deux couteaux. Les trois suspects sont en détention policière depuis. 

 

 

Août 2022 :  Non-respect des conditions de sa remise en liberté sous caution 

Vishal Shibchurn fait l’objet d’une enquête pour non-respect des conditions de sa remise en liberté sous caution en août 2022. C’est un sergent affecté au poste de Cent-Gaulettes qui a fait une déposition. Cela, en se référant à une vidéo en circulation sur les réseaux sociaux. Dans le clip, on voit Vishal Shibchurn se faire agresser par un groupe d’individus à Grand-Bassin dans la soirée du samedi 6 août. Or le principal concerné n’est pas autorisé à quitter son domicile entre 19 heures et 5 heures du matin. C’est une des conditions imposées par la cour de district de Port-Louis pour sa remise en liberté sous caution. Il était accusé de vol. 

Juin 2022 :  Plainte contre Bruneau Laurette

L’habitant de St-Hubert se rend au Central Criminal Investigation Department (CCID) le mercredi 8 juin pour porter plainte contre Bruneau Laurette. Cela, après la diffusion de certaines vidéos sur les réseaux sociaux liées à l’affaire Kistnen. Il s’agit de vidéos concernant certaines « révélations ». Selon Vishal Shibchurn, elles sont de nature diffamatoire. 

Fardeen Okeeb fait une Precautionary Measure lui 

Une Precautionary Measure est enregistrée par Fardeen Okeeb contre Vishal Shibchurn. Cet habitant de Petit-Raffray allègue avoir été menacé par l’ex-pompier. Fardeen Okeeb raconte avoir été enlevé et battu par un groupe d’individus, le 7 janvier 2021, après avoir posté une vidéo à caractère sectaire sur Facebook. Par la suite, il dénonce le trio Shibchurn-Budlorun-Fakhoo. 

Mai 2021 :  Un photographe de presse agressé par Vishal Shibchurn 

Vishal Shibchurn est arrêté par la CID de Vacoas, le jeudi 22 mai 2021, pour agression et kidnapping. Il est soupçonné d’être impliqué dans l’agression de trois membres d’une famille et dans l’enlèvement du fils à Vacoas. Les faits se seraient produits dans la soirée du dimanche 16 mai. Le suspect dira être victime, « encore une fois », d’allégations gratuites. 

Juin 2017 :  Agression d’un photographe de presse

Jeudi 22 juin, un photographe de presse est agressé par Vishal Shibchurn au poste de police d’Abercrombie. Ce photographe de l’express portera plainte contre l’habitant de St-Hubert. 

Février 2017 :  Saisie d’arme à feu

Recherché depuis le 20 juin 2017, Vishal Shibchurn est arrêté le jeudi 22 juin. Cela, dans le cadre de l’enquête sur un cambriolage perpétré à la State Bank of Mauritius le 26 février de la même année. Une somme de Rs 4 millions a été emportée. Après l’arrestation de l’habitant de St-Hubert, une perquisition à son domicile permettra à la police de mettre la main sur un fusil, des munitions, des bijoux et 36 plantes de cannabis. Les bijoux sont soupçonnés de faire partie du butin emporté lors du braquage de la SBM. 

Juin 2016 :  Coups de feu en direction de l’hôtel St-Georges et de l’ambassade de France

Vishal Shibchurn est interrogé par les enquêteurs de la Criminal Investigation Division du Sud en juin 2016. Cela, dans le cadre de l’enquête sur les coups de feu tirés en direction de l’hôtel St-Georges et de l’ambassade de France, le lundi 30 mai, et par rapport à des graffitis pro-État Islamique. Il niera toute implication. Il avait retenu les services de Me Rama Valayden. Vishal Shibchurn a alors indiqué aux hommes de l’assistant surintendant de police Behary de la CID qu’il détient des informations au sujet de ces coups de feu. Il demandera une protection policière aux Casernes centrales. 

Coups de feu en direction de sa maison

Le dimanche 19 juin 2016, l’habitant de St-Hubert enregistre une plainte à la police de Cent-Gaulettes, alléguant que des coups de feu ont été tirés en direction de sa maison. Il dira pouvoir identifier les auteurs de cet acte. La Criminal Investigation Division de Rose-Belle démarre une enquête. Un habitant la localité dénommé Nicolas Adrien, 34 ans, sera arrêté. 

Octobre 2014 :  Allégation d’attaque avec préméditation

L’habitant de St-Hubert est accusé « d’assault with premeditation ». Le 19 octobre 2014, une femme soutient avoir été agressée par un groupe d’individus. Elle était en compagnie de son époux à Mare-Chicose. Elle identifie Vishal Shibchurn comme étant l’un des présumés agresseurs. Le suspect était défendu par 
Me Rama Valayden. 
 

 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !