Xplik ou K

Demandes de crédit : tout savoir sur le Mauritius Credit Information Bureau

bom

L’invité de l’émission thématique du jeudi 20 juin 2019 était Tilotma Gobin Jhurry du département Chief Payment Systems & MCIB. Cette dernière a répondu aux questions des auditeurs aux côtés des animateurs Gilbert Bablee et Mélanie Valère-Cicéron.

  • C’est quoi le MCIB ?

Le Mauritius Credit Information Bureau (MCIB) est une unité de la Banque de Maurice qui a pour but de collecter les informations des institutions qui accordent des crédits, incluant les prêts bancaires et les facilités de découvert (overdraft), entre autres. Le MCIB collecte aussi les informations des factures des compagnies utilitaires comme le CEB, la CWA et la Mauritius Telecom. « La collecte de ces informations est essentielle pour des institutions qui travaillent sur des demandes de crédit ou autres soutiens financiers à une personne car il leur faut faire une petite enquête avant d’accorder un prêt. Les données stockées par le MCIB offriront alors une image complète des engagements financiers de l’appliquant. Car, si un appliquant fait une demande de prêt et que les informations de la personne ne sont pas enregistrées au Mauritius Credit Information Bureau, l’instance aura des difficultés pour dresser un profil et évaluer les engagements financiers du client », explique Tilotma Jhurry. La représentante du MCIB explique que toutes les données des factures du Central Electricity Board, de la Central Water Authority ou autres, sont aussi stockées dans une base de données.

  • Collaboration de plusieurs institutions

« Au total, 47 institutions sont connectées au MCIB. Les instances soumettent leurs informations électroniquement. Les institutions ont le devoir de nous soumettre les données mises à jour. Nous travaillons en étroite collaboration avec des compagnies d’assurance, des compagnies financières, la DBM, la National Housing Development Company Ltd (NHDC) et la Mutual Aid, entre autres », indique Tilotma Jhurry. Cette dernière ajoute que les instances concernées ont le devoir d’informer leurs clients que leurs informations seront confiées au Mauritius Credit Information Bureau et que ces informations seront à la disposition des autres instances si des demandes financières sont formulées auprès de celles-ci. « Cela leur permettra de savoir si le demandeur a déjà des crédits et/ou autres emprunts à rembourser. Il est important de faire une évaluation du demandeur de prêt avant de lui accorder cette facilité. Il faut avant tout savoir s’il/elle sera capable de rembourser le prêt dans le temps accordé », avance Tilotma Jhurry. Prenons l’exemple des banques. Lorsque ces institutions accordent des prêts, l’argent qui est utilisé est celui de ceux qui épargnent. Si une banque n’a pas le soutien du MCIB et ne fait pas au préalable une petite enquête sur le demandeur, elle met à risque son institution. C’est un moyen de protéger les intérêts des épargnants. Leur argent ne sera pas à risque si celui qui emprunte l’argent est capable de le rembourser.

  • Le MCIB a-t-il le devoir d’informer le client de la collecte de ses informations ?

Les institutions qui travaillent avec le MCIB ont l’obligation de consulter la base de données avant d’accorder un prêt. Mais si une personne n’a jamais fait d’application dans cette institution, cette dernière n’a pas le droit de consulter la base de données de cette personne au MCIB. Il y a des surveillances très serrées à la Banque de Maurice pour s’assurer que les informations ne sont pas consultées par n’importe qui n’importe quand.

  • Quelles sont les informations détenues par le MCIB ?

Tilotma Jhurry explique que le Mauritius Credit Information Bureau détient des informations basiques telles que le nom complet, le numéro d’identité et l’adresse des demandeurs de prêts financiers. Le MCIB a aussi des informations sur toutes les facilités de crédit qu’une personne a reçues d’une institution. Le MCIB possède également des détails concernant la date du prêt, le montant de celui-ci et le mode de paiement de la personne et s’il y a des arrérages.  « Le MCIB possède des informations sur la personne sur trois années. Nous faisons une enquête sur la régularité du paiement et nous savons si celle-ci effectue ses paiements à temps. Cela peut aussi aider un demandeur s’il est un bon payeur. Il aura alors une preuve de régularité qu’il pourra présenter en demandant un prêt. L’information est gardée pendant un maximum de 7 ans dans la base de données si l’emprunt a été repayé, toutefois elle n’est pas stockée en ligne », informe Tilotma Jhurry.

  • Que puis-je faire si l’information n’est pas correcte ?

Si vous n’êtes pas d’accord avec les informations contenues dans votre rapport de profil de crédit, vous devez le signaler au MCIB qui fera le suivi avec l’institution qui a fourni les informations pour qu’elle prenne les mesures nécessaires.

  • Comment le MCIB s’assure-t-il de la sécurité des données ?

Si une personne n’a pas fait de demande pour des aides financières, aucune instance n’a le droit de consulter ses données. Nous faisons des inspections dans les institutions financières régulièrement pour s’assurer que les règles imposées par le Mauritius Credit Information Bureau soient respectées.

  • Que faire lorsqu’il y a une plainte ou un refus ?

Le public peut se rendre au siège du MCIB. Il y a un comptoir où est posté un officier de 9 h 30 à 16 heures. Pour une plainte, la personne peut se tourner vers l’Ombudsperson for Financial Services, une institution récemment créée à cet effet.


Que se passe-t-il si un prêt a été alloué sans consulter la base de données du MCIB ?

Le MCIB met à la disposition des institutions une base de données et la loi fait provision de l’obligation de la consulter. En ce qui concerne l’octroi du prêt financier, la décision finale revient à l’institution. Les informations sont factuelles sur la personne et c’est l’institution qui a été approchée pour la demande qui décidera si elle accordera ou non l’aide financière, indique Tilotma Jhurry. Elle ajoute que la loi fait aussi provision de sanctions au cas où la base de données n’est pas consultée.

Ce n’est pas le MCIB qui rejette les demandes de prêts

Bien souvent les demandeurs de prêt pensent que c’est le MCIB qui n’approuve pas leurs demandes. Ce n’est pas le cas. Notre institution donne des informations factuelles concernant l’état d’endettement d’une personne. Nous ne donnons pas notre opinion sur la personne et les informations sont en format standard pour tout le monde, que ce soit pour un bon ou un mauvais payeur. C’est à l’institution que revient le dernier mot, explique la représentante du Mauritius Credit Information Bureau.


Comment puis-je obtenir cette information et dois-je payer pour cela ?

Vous devez appeler en personne au MCIB et faire une demande officielle. Les informations peuvent être obtenues après que le MCIB vous ait identifié de manière satisfaisante. Le MCIB ne facture aucun frais aux personnes souhaitant obtenir des informations du MCIB.


Questions des auditeurs

Sanjay de Highlands : « J’ai déjà un prêt de Rs 650 000 avec une banque. En 2016, j’ai contracté un nouvel emprunt de Rs 600 000. Deux ans plus tard, lorsque j’ai demandé un autre prêt, l’institution m’a dit que ce ne serait pas possible. J’avais hypothéqué mon terrain et ma maison. »
Comme je l’ai dit, la décision finale revient à l’institution. Si elle trouve qu’elle ne peut pas accorder un crédit additionnel, elle ne le fera pas, a répondu Tilotma Jhurry.

Facebook :« Le public a-t-il le droit de se rendre au siège du MCIB pour se renseigner ? »
Le public peut se rendre au siège de la Banque de Maurice muni de la carte d’identité nationale. Nous allons donner toutes les informations nécessaires. Selon la loi, le public a droit à l’information, a indiqué la responsable du MCIB.

Kamini de St-Pierre : « Ma maison a été vendue à la barre. Je n’ai pas de maison depuis 2011. Mon époux possède un terrain et mon fils souhaite construire une maison sur ce terrain. Lorsqu’il est allé à la banque pour un emprunt, sa demande n’a pas été approuvée à cause de ce qui s’est passé auparavant ».
Je conseille à Kamini de se rendre à la Banque de Maurice pour étudier son cas afin de voir ce qui peut être fait par la suite, précise Tilotma Jhurry.

Kevin de Port-Louis : « J’avais acheté des produits à crédit. À un moment donné, il y avait des retards de paiement, mais j’ai tout réglé par la suite. Sur mon dossier, il est mentionné ‘Transfer to attorney’. Depuis, quand je fais des demandes d’emprunts, elles sont rejetées.
C’est une information qui a été soumise par l’institution qui lui a accordé un crédit. À notre niveau, nous ne pouvons changer ces données. Toutefois cette information devrait disparaître après trois ans puisque le paiement a été réglé. Il peut quand même se rendre à la Banque de Maurice pour plus d’informations.

Coordonnées

Adresse : Sir William Newton Street, Port-Louis, Mauritius
Tel : +230 202 3800
Fax : +230 211 5357
Email : communications@bom.mu

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !