Live News

Demande d'enquête sur les «Kistnen Papers» référée à la police : la balle est dans le camp du CP, selon Ashok Subron

La balle est dans le camp du Commissaire de police (CP) à présent. Cela, après que la Commission électorale a décidé de référer l’affaire dite « Kistnen Papers » à la police. C’est ce qu’a déclaré Ashok Subron, ce samedi 16 janvier.

Face à la presse, cet après-midi, le porte-parole de Rezistans ek Alternativ (REA) a déclaré que les trois élus de la circonscription numéro 8 (Moka/Quartier-Militaire) dont les noms figurent sur ces documents doivent fournir des explications à la population. 

« Les trois élus de ladite circonscription y compris le Premier ministre doivent venir dire au peuple qu’ils n’ont rien à faire avec les ‘Kistnen Papers’ ou encore les ‘MSM leaks’ qui ont été diffusés ces derniers temps dans les médias », a lancé Ashok Subron. 

Rappelons que le Commissaire électoral a pris la décision de référer l'affaire dite des « Kistnen Papers » au CP pour enquêter sur toute suspicion d'infraction électorale. Ce, après que REA a réclamé une enquête de l’Electoral Supervisory Commission après la circulation de ces documents.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !