Live News

Demande de baisse du courant  : les tarifs du CEB ne peuvent être indexés que sur le cours du pétrole, selon Collendavelloo 

Le ministre des Utilités publiques, Ivan Collendavelloo, réagit à la demande de baisse du tarif de l’électricité faite par l’Association des consommateurs de l’île Maurice (Acim).  Le ministre se dit étonné que les gens ne réalisent pas quels sont les efforts consentis par le Central Electricity Board. « L’organisme soulage la misère des personnes vulnérables. On doit d’abord penser aux défavorisés », souligne-t-il. Et de  lancer qu'on ne peut se contenter de s'indexer sur le prix des produits pétroliers, et baisser le tarif du courant à la faveur d'un cours favorable du barim. Car il peut aussi remonter.  « On ne doit pas profiter d'un moment de crise », dit-il. 

Le secrétaire-général de l'Acim, Jayen Chellum, indique, de son côté, que l’huile lourde a connu une baisse. « L’Acim avait fait une demande pour la baisse du prix de l’électricité. Le CEB l’a baissé pour 65 000 familles, mais on avait demandé pour toute la population. Cela car, actuellement, tout le monde  est confiné. La consommation d’électricité est massive. Les tarifs de l’électricité doivent changer », affirme-t-il.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !