Faits Divers

Délit de fuite mortel à Phoenix : «Mo pann kapav trouv mo mama dan sa leta la»

Bibi Nessant Madaree, âgée de 67 ans, fait partie des victimes de la route.  Cette mère de famille, retraitée et domiciliée à Clairfonds, Phoenix, traversait la route lundi soir , à proximité du supermarché Dreamprice dans la localité, lorsque le drame s’est produit. Elle a été percutée par un motocycliste qui a ensuite pris la fuite.

Aux dires des proches de la victime, elle était sortie de la maison pour acheter une boisson gazeuse vers 19 h 15. « Elle est partie acheter à boire pour son fils », explique un neveu de la victime, mais nul ne pouvait présager le malheur qui allait frapper cette famille. La dame a été violemment projetée sur l’asphalte. Selon les premières indications, elle a été heurtée par un motocycliste qui a ensuite pris la fuite.

Après cet accident, les gens du quartier ont accouru. La sexagénaire saignait de la tête. La police de Phoenix a été alertée de même que le Service d’aide médicale d’urgence (SAMU). Nizam, le fils de Bibi Nessant Madaree, a été informé. Il a expliqué : « Mo ti lakaz, mo  tann la sirene la polis pendant 15 minites. Mo pe demander ki problem sa. En meme temps mo voisin inn dire moi ki mo mama inn fer accident. Li dir moi vinn vite pas tarder », raconte-t-il. Nizam s’est rué sur le lieu de l’accident. «  Monn  truv mo mama, li pe saigner. Monn dire la polis bizin amene li, li dire moi zot pa kav prend risk ek pe attane ambilance », poursuit-il. Ne pouvant attendre plus longtemps, il a pris la décision de la conduire à l’hôpital de Candos : « Mo pann kav truv mo mama dans sa letat la ! ». 

Nizam a alors soulevé sa mère et l’a conduit à l’hôpital. « Mone prend li », explique-t-il. Une fois dans le centre hospitalier, sa mère a subi une délicate intervention avant d’être admise aux soins intensifs. Cependant, elle a rendu l’âme au cours de la nuit. « Ce que j’ai appris, ma mère a été victime d’un délit de fuite. Un motocycliste l’a heurté et ne s’est pas arrêté », poursuit le fils de la victime. L’autopsie pratiquée par le Dr Sudesh Kumar Gungadin, le numéro 1 du médico-légal, a révélé que la victime a succombé à une fracture du crâne. La police a interpellé un individu sur place. Cependant, ce dernier a nié être impliqué et soutient n’avoir rien vu. Il a été  autorisé à partir.

Les proches de la victime sont révoltés. Ils expliquent que cette route est dangereuse et que c’est le troisième décès enregistré au cours de ces derniers mois. «  Trwa fwa finn ena mort lor sa laroute la. Bann autorite bizin geter ki kapav fer pour evite sa problem la », déclare un neveu de la victime. Celle-ci est décrite comme une personne connue dans la localité. « Zot tou ti conn li. C’est enn malheur kinn arriver », lâche-t-il. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Festival International Kreole 2019