Live News

Délit de fuite fatal à Phoenix : après 22 jours, la police arrête un motocycliste 

Le scooter de Shameer Latona. En médaillon, Mezane Madaree, 67 ans, la défunte.

Vingt-deux jours après un « Hit and Run », ayant causé la mort de Mezane Madaree, 67 ans, à Phoenix, les hommes du chef inspecteur Boolaky ont procédé à l’arrestation d’un motocycliste, dans la journée du lundi 2 décembre. Il s’agit de Shameer Latona, 37 ans, un habitant d’Allée-Brillant. 

Le 11 novembre, Mezane Madaree avait été percutée par une motocyclette. Transportée à l’hôpital Victoria pour des soins, elle avait rendu l’âme le lendemain. Mais le motocycliste impliqué ne s’était jamais manifesté, après avoir pris la fuite, après l’accident.

Dans la journée du lundi 2 décembre, la police a obtenu la confirmation qu’elle avait été renversée par un scooter, de couleur blanche. Une opération a été montée à Allée-Brillant et Shameer Latona a été arrêté. 

Cette enquête policière, qui est qualifiée de complexe, a pris plusieurs jours avant que les enquêteurs obtiennent une piste. Des images des caméras CCTV n’avaient rien donné. Mais les hommes du chef inspecteur Boolaky n’ont pas baissé les bras. Les policiers du poste de Phoenix, aidés des limiers de la Central Investigation Division ont finalement pu remonter jusqu’à Shameer Latona. Celui-ci serait rapidement passé aux aveux, et aurait expliqué qu’il avait acheté la motocyclette deux jours avant l’accident. Il aurait ajouté qu’il a pris peur après l’accident et aurait pris la fuite. Il répondra d’une accusation provisoire d’homicide involontaire. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !