Economie

Délégation indienne - Kapil Kaul : «Maurice meilleure destination pour les affaires»

ayuveda Les membres de la délégation s’intéressent aux débouchés dans le développement de plusieurs domaines, dont l’ayurvéda, médecine traditionnelle pour laquelle Kolkata est réputée.

Une forte délégation indienne est à Maurice. Elle estime que Maurice est bien plus prometteur que Singapour ou Dubayy en termes d’investissements. C’est en tout cas le sentiment exprimé par Kapil Kaul, coordonnateur du consul honoraire de Maurice à Kolkata, le jeudi 11 avril, lors d’un forum d’affaires.

Mettre sur pied des projets en partenariat avec des entreprises mauriciennes. C’est forte de cet objectif qu’une délégation indienne venant du Kolkata est à Maurice en ce moment. Elle estime que Maurice ne s’est pas suffisamment projeté en Inde ou au reste du monde. « À bien y réfléchir, Maurice est une meilleure destination que Singapour ou Dubayy pour les investissements. Je le pense sérieusement », a déclaré Kapil Kaul, coordonnateur du consul honoraire de Maurice à Kolkata. Il intervenait le jeudi 11 avril lors d’un forum d’affaires organisé par l’Economic Development Board (EDB) à son siège à Port-Louis.

Il a, d’une part, expliqué que Maurice est la porte d’entrée sur l’Afrique qui représente l’avenir. D’autre part, il a précisé que le réservoir de ressources du pays est bien plus important que celui de Singapour, « qui n’est qu’une plateforme, ou de Dubayy qui n’a que du sable, du pétrole et beaucoup d’argent ». Il constate que Maurice, a contrario, se positionne pour devenir un hub industriel ou une plateforme de logistiques pour l’Afrique. « Il y a d’énormes perspectives dans l’immobilier à Maurice. Sans compter sur le fait que les habitants travaillent dur. Je ne vois pas de flemmards dans les rues. Vous, les Mauriciens, savez mettre à profit vos connaissances et vos expériences », a-t-il noté.

Projets concrets

C’est la première fois, depuis de longues années, qu’une délégation aussi importante venant de l’Est de la Grande péninsule est en mission d’affaires à Maurice. L’EDB a accueilli une trentaine de délégués comprenant des businessmen, de hauts officiels ainsi que ceux engagés dans la culture et les arts. Ils s’intéressent aux débouchés dans le développement des infrastructures, de l’enseignement, de l’industrie du bien-être, de l’ayurvéda et de la pharmaceutique, entre autres. La délégation comprend d’ailleurs un des plus grands spécialistes de cette médecine traditionnelle indienne. Il souhaite investir dans un salon d’ayurvéda à Maurice.

« Nous ne sommes pas venus pour signer des accords d’entente. Nous sommes venus pour investir au plus vite. Notre objectif est de mettre sur pied des projets concrets. Nous voulons démarrer les affaires ici à Maurice. Si on peut concrétiser cela aujourd’hui, on le fera. Il n’y a aucun problème pour nous si les investissements sont prêts d’ici deux à six mois. Pour l’heure, nous n’envisageons pas des projets qui prendront trois à cinq années pour sortir de terre », a expliqué Kapil Kaul.

Bon nombre de jeunes Mauriciens se rendent à Kolkata pour des études supérieures. « Nous pensons que cela ne devrait plus être le cas. Ils peuvent les entreprendre ici-même dans des domaines, tels que le transport aérien et le commerce, à travers des instituts que nous voulons mettre sur pied à Maurice. Ce sera aussi une opportunité pour des étudiants du continent africain de venir à Maurice pour des études supérieures », a-t-il souligné.

Kapil Kaul a indiqué que l’idée de la visite de cette délégation indienne à Maurice a germé à la suite de celle faite par le président par intérim de la République Barlen Vyapoory à Kolkata. Le coordonnateur a encouragé les hommes d’affaires de cette région à faire une visite de prospection à Maurice afin d’examiner les opportunités d’affaires.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective