Actualités

Dégâts suite au passage du cyclone Gelena : les Rodriguais toujours dans le noir

À lundi après-midi, la fourniture d’électricité a été rétablie à 50 % à Rodrigues. La moitié de la population reste plongée dans le noir après le passage, samedi, de l’intense perturbation tropicale Gelena. Le CEB s’attend à un rétablissement complet d’ici trois jours.

Un haut cadre du Central Electricity Board (CEB) fait ressortir que les travaux sur le réseau touchent les lignes principales et les ‘feeders’. Ce qui conduit au rétablissement graduel de la fourniture d’électricité.

Shamshir Mukoon, directeur général par intérim du CEB avance que les efforts déployés sur le terrain se heurtent aux obstructions provoquées par des chutes d’arbres. D’où la nécessité de recourir aux services de la Special Mobile Force (SMF).

Le Deputy Assistant Commissioner of Police  Khemraj Servansing, du Disaster Risk Management Committee, indique que les éléments de la SMF travaillent d’arrache-pied. « Notre plus gros souci reste les dommages causés aux pylônes électriques. En général, tout se passe bien », dit-il.

Trafic aérien, services essentiels et transport public

La communication téléphonique a été rétablie à travers l’île, sauf pour les lignes fixes. Les services essentiels sont opérationnels. Le trafic aérien a été rétabli depuis dimanche soir. Les opérateurs du transport public rechignent toutefois à s’aventurer dans certains villages.

Ramalingum Maistry, président du conseil d’administration de la Mauritius Ports Authority (MPA), avance que « les activités portuaires ont repris normalement à Port-Mathurin depuis lundi». « Nos remorqueurs, ainsi que nos équipements tels que caméras de surveillance et autres barrières de sécurité, n’ont subi que des dégâts mineurs. Des accumulations d’eau ont été notées au siège de la MPA à Port-Mathurin. Mais une équipe est à l’œuvre pour remédier à la situation.»


Témoignages

«Nou pa ti atan fer otan dega»

Les Rodriguais sont sous le choc. Gelena a presque tout ravagé sur son passage. Deux jours après, l’île tente de se remettre debout.

Maisons abîmées, arbres déracinés et obstruant les routes, fruits jonchant les cours, embarcations démolies. Devant cette scène de désolation, c’est la stupeur :« Nou pa ti atan li pou fer otan dega », affirment des Rodriguais. Nombreux sont ceux qui ont « sous-estimé » sa puissance, indique Jean-François Collet, notre correspondant à Rodrigues. « On se disait que, comme le cyclone Funani deux jours plus tôt, Gelena ne serait pas aussi violent. »

Ce qui explique que certains sont restés chez eux plutôt que de se rendre dans un centre de refuge. Ils ont dû finalement s’abriter sous leur lit ou sous la table dans la nuit de samedi à dimanche alors que le cyclone passait à 25 km au sud-ouest de Plaine-Corail. Ils étaient nombreux à se présenter aux divers postes de police de l’île pour déclarer les pertes subies. Aline a perdu une partie de sa maison. « Je n’ai plus de cuisine, plus de toilettes et plus de salle de bains. J’ai déjà vécu des cyclones, mais jamais comme celui-là », dit-elle.

«Nous nous aidons mutuellement»

À Plaine-Corail, Richard Severy explique qu’il a perdu ses animaux : une quinzaine de poules, quatre moutons et un bœuf. Les pêcheurs de la région, comme partout ailleurs, ont aussi été sérieusement affectés: leurs embarcations ont été partiellement ou complètement endommagées.

Un grand élan de solidarité s’est vite mis en place à Rodrigues, souligne Marie Anoushka Ah Keng. C’est le même constat que fait Jean-François Collet. Le soutien financier de Rs 35 millions pour aider Rodrigues à se relever a été bien accueilli par la population, rapporte notre correspondant. Radio Plus a aussi lancé un appel à solidarité aux entreprises. Une démarche qui a connu un franc succès, avec un véritable déferlement de dons venant de toutes parts.


Le MMM pense aux Rodriguais

Le Mouvement militant mauricien (MMM) est solidaire avec le peule rodriguais. Le leader du MMM, Paul Bérenger l’a souligné lors du bureau politique des mauves, lundi 11 février. Le parti tient à souligner que ses membres sont de tout cœur avec les Rodriguais et qu’ils savent que ce peuple saura se relever comme il le fait toujours.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • KFC

  • A loan with perspective